Parlez-moi d’humour…

Une fidèle lectrice nous a envoyé cette petite histoire drôle qui s’inspire de la politique commerciale actuelle de Ryanair. « Ça changera un peu des râleries habituelles à l’égard de la compagnie irlandaise! » nous explique-t-elle… Et c’est vrai que tout y est dit… mieux que dans un article.

Michael O’Leary, le président de Ryanair, entre dans un pub et commande une Guiness. « Ça fera un euro », dit le serveur. « C’est trois fois rien! », pense O’Leary tandis qu’il laisse sa pièce sur le bar.

« Dites, si vous n’êtes pas venu avec votre propre verre, il va falloir payer deux euros de plus », fait remarquer le barman. Le président de Ryanair sort ses deux pièces en grommelant, prend sa chope et se dirige vers une table lorsqu’il entend à nouveau: « Si vous vous asseyez, c’est trois euros de plus et, comme vous n’avez pas fait de réservation, un supplément de deux euros vous est demandé. »

Michael, qui commence à s’énerver, s’approche du garçon et lui lance : « Tout ceci est un attrape-nigaud, je veux parler avec le responsable du pub ». Le serveur lui sourit et répond: « Vous ne pouvez le joindre que par courrier électronique ! ».

Et de conclure : « A propos, si vous ne comptez pas laver votre verre, c’est deux euros de plus. Et n’oubliez pas de tout ranger avant de partir. » Le barman serait-il un client de Ryanair… où un ancien steward de la compagnie irlandaise ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY