Parfum de réouverture en Australie, au Chili et au Royaume-Uni

© Patty Jansen - Pixabay

Dans le monde entier, les pays commencent à envisager une réouverture de leurs frontières aux voyageurs de l’étranger. Si chacun y va de son règlement, une tendance se fait de plus en plus nette:  les personnes non vaccinées auront de moins en moins de choix pour voyager.

Australie

Le mois prochain (octobre 2021), un projet pilote doit être lancé dans la région métropolitaine de Sydney. Environ 175 personnes ne devront passer que sept jours en quarantaine après leur entrée dans le pays, au lieu des 14 jours actuellement. Chacune des personnes testées doit avoir été vaccinée avec un vaccin approuvé par le gouvernement.

Le projet sera supervisé par le département de la santé de la Nouvelle-Galles du Sud et la police d’État. La sélection des participants au projet pilote sera également effectuée par le département de la santé. Le Premier ministre australien, Scott Morrison, considère ce projet comme la prochaine étape d’une réouverture progressive et contrôlée du pays aux visiteurs.

Chili

À partir du 1er octobre, les étrangers non résidents seront autorisés à rentrer au Chili s’ils remplissent les conditions suivantes:

    • Présenter un test PCR négatif effectué 72 heures avant le départ, en comptant le dernier embarquement dans le cas des vols avec escale
    • Présenter une preuve de vaccination complète, qui doit être confirmée avant l’entrée au Chili pour obtenir un passeport de mobilité de 30 jours, qui devient actif après l’entrée, et le remplissage du formulaire d’entrée jusqu’à 48 heures avant le départ
    • Observer 5 jours d’isolement dans un appartement, un hôtel ou une résidence préalablement indiqués
    • Avoir souscris à une assurance maladie avec une couverture minimale de 30’000 dollars, qui couvre tous les frais causés par la Covid-19

Jusqu’à présent, environ 87 % de la population chilienne a reçu une première ou une deuxième dose du vaccin.

Grande-Bretagne

Les voyageurs qui ont été entièrement vaccinés ne devront plus présenter la preuve d’un test négatif à leur entrée sur le territoire à partir du 4 octobre. Le test PCR précédemment requis le deuxième jour après l’arrivée pourra également être remplacé par un test antigénique à partir de la fin octobre, a annoncé Grant Shapps, ministre des Transports.

Toutefois, le nouveau règlement ne s’applique qu’aux voyages en provenance de pays qui n’entrent pas dans la catégorie rouge de l’ancien système de feux tricolores du gouvernement britannique. Les catégories verte et orange, sous lesquelles tous les pays de l’UE ont été répertoriés jusqu’à présent, doivent également être combinées en une seule. La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche figurent sur la «liste verte» depuis août 2021.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY