Pairi Daiza ouvre son offre hôtelière

© Pairi Daiza

Dès ce 22 juin, il sera possible de loger dans le parc animalier et de vivre donc une expérience inoubliable au plus près des animaux qu’héberge le parc hennuyer. 

Vingt-cinq ans après son ouverture, Pairi Daiza (2 millions de visiteurs l’an dernier), première attraction touristique de ce type en Wallonie, lance une nouvelle offre hôtelière sur son site.

Dès aujourd’hui en effet, il est possible de réserver un logement et de vivre, de façon privilégiée, une expérience qui vous place au cœur même du monde animal, au plus près des ours, des otaries ou encore des élans qui vivent dans des enclos à proximité immédiate de votre hébergement.

Cinquante logements seront disponibles en juin prochain au sein de l’espace qui reconstitue « The Last Frontier » ou, pour le dire autrement, l’ambiance de la Colombie britannique face au Pacifique.

Offre différenciée

© Pairi Daiza

Les futurs hôtes auront le choix entre un hébergement en hôtel (26 chambres), dans quatre suites de ce même hôtel, au sein de dix hébergements de type « troglodytes » (enfouis) ou alors dans dix petites maisons de bois « natives » où le bois et la pierre règnent en maître !

Comme à chaque fois, le souci du détail et de la reconstitution « juste », la plus authentique par rapport à la réalité, prime. « Je reconstitue ici à Brugelette des lieux que j’ai vus, qui m’ont inspiré et que je souhaite faire partager », explique Eric Domb, président et fondateur de Pairi Daiza.

Les coûts de l’hébergement peuvent sembler assez élevés mais, au-delà du simple logement, c’est d’une expérience au plus près du monde animal qu’il s’agit.

© Pairi Daiza

En attendant le monde du froid

De 400 à près de 800 € pour deux jours et une nuit pour deux adultes (et les enfants), les hôtes disposent d’un accès prolongé au parc, du petit déjeuner et du dîner le soir de leur arrivée.

Le nouvel hôtel sera équipé d’une vaste salle de restaurant (le 8ème sur le parc !) pour prendre les petits-déjeuners et les dîners. L’investissement consenti pour cette nouvelle offre hôtelière est de l’ordre de 40 M€ !

© Pairi Daiza

Eric Domb ne compte pas en rester là puisqu’il a d’ores et déjà annoncé que le nouveau « monde du froid », en construction actuellement, serait très rapidement complété (chantier ouvert dès la fin de cette année) par une offre hôtelière identique à celle de « The last frontier » !

C’est peu dire que Pairi Daiza n’a pas fini de croître, de surprendre et de se chercher une nouvelle clientèle.

www.pairidaiza.eu

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse