Pairi Daiza construit le plus grand parking photovoltaïque du monde

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, plus personne ne conteste la nécessité d’augmenter à très court terme la part des énergies vertes dans notre mix énergétique.

Afin d’y contribuer significativement, PAIRI DAIZA, meilleur Zoo d’Europe 2018 et 2019, a décidé d’équiper son nouveau parking du plus grand carport photovoltaïque du monde. Cette installation de 62.750 panneaux photovoltaïques pour une puissance totale de 20 MWc permettra à PAIRI DAIZA d’être le premier Jardin zoologique à couvrir plus que sa consommation électrique totale à l’aide d’une énergie verte produite localement.

1. Le projet

Mise sur pied à l’initi ati ve de PAIRI DAIZA, conçue et développée par la société Perpetum Energy, co-financée par la compagnie d’assurance Integrale, l’installation photovoltaïque sera montée au-dessus des nouveaux parkings au nord du Jardin. Sur un total d’environ 7.000 emplacements de parking, plus de 80% seront couverts par ce qui constituera le plus grand parking photovoltaïque du monde.

La construction a démarré en juillet 2019 pour une mise en service de l’installation au printemps 2020. Les 62.750 panneaux photovoltaïques couvriront une surface de 104.000 m2, pour une puissance totale de 20.000 kWc. L’installation produira annuellement 20.000 MWh. Largement plus que les besoins actuels en électricité de PAIRI DAIZA.

Le surplus d’énergie verte produit par la nouvelle installation pourra servir à alimenter les véhicules électriques des visiteurs du Parc et sera réinjecté sur le réseau public, réduisant d’autantla production et la consommation d’électricité non-verte.

Cette installation photovoltaïque sera la plus puissante de Wallonie et la plus grande installation sur carport au monde. Par là même, PAIRI DAIZA et ses partenaires Perpetum Energy et Integrale contribueront significativement aux objectifs wallons de lutte contre le réchauffement climatique.

La production permettra d’éviter chaque année l’émission de 6.860 tonnes de CO2 en comparaison à une production classique à l’aide de centrale TGV (Turbine Gaz Vapeur) émett ant 350 gr de CO2 par kWh.

Partant de l’hypothèse qu’un hectare de forêt absorbe sous nos latitudes 2 tonnes de CO2 par an, il faudrait planter 3.430 hectares de forêt pour compenser la même quanti té de CO2. La surface du parking est donc particulièrement bien utilisée.

En comparaison avec une voiture émett ant 120g de CO2 par kilomètre, l’installation compense annuellement l’équivalent de 57 millions de kilomètres. De plus, en termes de mobilité, le parking sera dès son ouverture équipé de 80 bornes de chargement pour véhicules électriques et sera prévu pour une extension jusqu’à 800 bornes dans les prochaines années.

Enfin, Perpetum Energy a parti culièrement soigné la concepti on de l’installati on photovoltaïque pour limiter les émissions de carbone liées à la producti on et la mise en œuvre des matériaux nécessaires. Ainsi les structures portantes seront entièrement réalisées en bois local certifié PEFC.

La certification PEFC garantit une gestion durable des forêts : les quantités prélevées annuellement n’excèdent pas la capacité de croissance et de renouvellement de la forêt. Outre l’aspect esthétique, l’utilisation du bois pour le carport photovoltaïque contribue à réduire l’impact CO2 du projet. En eff et, le bois en tant que matériau est neutre en CO2 (la quantité de carbone libérée lors de sa décomposition correspond exactement à la quanti té de carbone absorbée pour sa croissance).

L’impact CO2 du bois est limité à son extraction, sa transformation et son transport. Compte tenu de l’usage de bois locaux peu transformés, le bilan carbone sera très faible en comparaison à d’autres matériaux de construction (dont l’acier et le béton). On peut ainsi dire que le « pay back carbone »1 du projet sera inférieur à 3 ans.

2. Le financement

La réalisation du projet sera portée par Green 4 Power (véhicule d’investissement détenu à 70% par Integrale et à 30% par Perpetum Energy). Ce véhicule d’investissement éthique est dédié à 100% au financement de projets dans le domaine des énergies renouvelables et a déjà contribué à la réalisation de projets en Wallonie totalisant une capacité de producti on annuelle de 30 GWh d’électricité verte.

Le financement du projet constitue un véritable cercle vertueux car les éventuels soutiens reçus (certificats verts) qui constituent une charge communautaire bénéficieront en retour à la communauté :

  • via la participation du secteur privé à la réalisation des objectifs environnementaux face aux défis climatiques
  • via une opération de financement participatif (crowdlending) qui pourrait permettre aux citoyens de soutenir ce projet via un placement éthique à un rendement intéressant
  • via l’ancrage local des sociétés parti cipant à la concepti on, la construction, le financement et l’exploitation des projets
  • via le renforcement du financement du système des retraites pour les pensions complémentaires
Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY