PagTour : le B2B, PagHebdo : le B2C

L’Enquiquineur a réussi à se faire inviter malgré tout au cocktail de PagTour ce dernier vendredi, et il a même réalisé l’interview de l’Éditeur Marc Dans, qui avait une grande annonce à faire…

L’E. : Marc, pourquoi ce cocktail aujourd’hui ?

MD : D’abord pour réunir des sponsors et des amis, et avoir l’occasion de les remercier, pour présenter l’équipe des chroniqueurs et ensuite pour lancer quelque chose de nouveau…

L’E. : Et vous avez sacrifié à la cérémonie des Awards…

MD : Pas du tout ! Les Awards, c’est sérieux, et c’est cher ! Nous, nous donnons quelques « Distinctions Exclusives » et très liquides, qu’on ne mettra pas sur une étagère, mais qui procureront un réel plaisir, et donc un souvenir agréable aux récipiendaires.

L’E. : Et qui avez-vous mis à l’honneur ?

MD : Ne fais pas l’innocent, Enkiki, tu l’as bien vu… !

L’E. : Oui, mais c’est pour vous laisser la priorité de l’annonce…

MD : Nous avons voulu récompenser MSC Croisières pour souligner sa fantastique percée sur le marché belge ; EURAM pour son offre incomparable d’outils informatiques exclusivement à l’avantage des agences de voyages ; et BT Tours, pour être celui de nos sponsors qui profite le mieux des possibilités de PagTour, en changeant régulièrement ses bannières en fonction des nouveautés que le TO veut mettre en avant.

L’E. : Oui, mais j’ai bien vu circuler d’autres récompenses liquides…

MD : En effet, nous en avons profité pour remercier certaines personnes pour leur travail quotidien ou occasionnel, pour leurs idées, pour leur implication. Mais c’était en interne.

L’E. : Bon, parlons maintenant du nouveau produit : PagHebdo. De quoi s’agit-il ?

MD : Tout le monde sait que PagTour s’adresse aux professionnels des voyages et du tourisme, avec ce grand avantage d’arriver non pas uniquement sur le bureau de la Direction, mais sur les écrans individuels de chacun : ce n’est pas négligeable, comme remarque. Nous analysons régulièrement quels sont les articles les plus lus, les sujets que nos lecteurs préfèrent. Et nous nous sommes aperçus que beaucoup de ces sujets seraient aussi intéressant pour le grand public.

Une autre raison est que s’il existe plusieurs magazines du voyage et du tourisme, sur papier ou sous forme virtuelle, très peu pour ne pas dire aucun n’est orienté vraiment vers l’explication, la compréhension et la défense des métiers du tourisme. C’est ce que nous allons essayer de faire.

L’E. : Ce sera donc un hebdromadaire… Non, là je suis un peu chameau.

MD : Si c’était un mensuel on l’aurait appelé autrement, hein… ; PagHebdo paraîtra tous les vendredis après-midi, de façon à laisser à nos lecteurs tout le temps du week-end pour le lire. On y parlera de destinations à découvrir, de mobilité, de croisières, de nouvelles lignes aériennes, des brochures des TO, des hôtels en tout genre et en tout lieu, et nous toucherons aussi à des sujets plus sensibles comme les PMR, les voyages et lieux « gay friendly », etc., et nous mettrons régulièrement en garde le consommateur contre les risques qu’il encourt en se passant des professionnels : nous connaissons tous d’innombrables histoires qui se sont mal terminées, faute d’avoir été bien conseillé, bien assisté.

L’E . : Permettez-moi une demande plus personnelle : aurais-je ma place dans ce nouveau media ?

MD : Certainement pas ! On ne sait déjà pas comment se débarrasser de toi dans PagTour, on ne va pas en plus te donner une nouvelle tribune !

L’E. : Merci, je n’en attendais pas moins de vous

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY