PagTour était à l’inauguration de l’hôtel des Sorbiers à Hastière (Haute-Meuse)

Après l’énorme succès rencontré par l’établissement (encore en période de confinement mais en respectant les règles) lors de l’ouverture aux clients début août, l’hôtel des Sorbiers (situé en Wallonie et tout près de la ville française de Givet) a officiellement inauguré fin septembre.

Dans son domaine de nature préservée au cadre enchanteur avec ses 17 hectares de verdure tranquille en bord de Meuse, l’éco-hôtel des Sorbiers a invité les Ministres du Gouvernement wallon en charge du tourisme, de l’environnement et des infrastructures (Valérie Debue, Philippe Henry et Céline Tellier) ainsi qu’au Bourgmestre d’Hastière à participer à l’inauguration. (ndlr: ce n’est pas souvent que 3 ministres régionaux viennent à une inauguration…)

Cette vidéo donne la parole à Pierre Donner, co-manager du domaine (qui nous présente le domaine et son historique) ainsi qu’à Didier Dejaeger (Président du groupe Nouvelle Hôtellerie) qui nous parle du groupe dont fait partie cet hôtel (avec ”les Tourelles » au Crotoy dans le Pas de Calais et « Plein Ciel » à Champéry, en Suisse).

La vidéo donné également la parole à Valérie Debue et Philippe Henry tandis que Céline Tellier signe les accords avec la DNF pour permettre les visites guidées de l’île et de sa réserve naturelle. Nouvelle Hôtellerie et le Département de la Nature et des Forêts (DNF) ont signé avec la région wallonne un accord pour permettre notamment les visites de l’île d’Androssart et ses secrets bien gardés.

C’était également l’occasion de découvrir un hôtel écologique hors du commun avec son système de production d’énergie verte par biomasse. Dans son écrin en bord de Meuse et ses bâtisses qui nous projettent dans une atmosphère romantique et hors du temps, les chambres offrent des vues imprenables. La qualité de la table au restaurant « En Face de l’île » vaut le détour… Écologie appliquée…

Les 4 atouts majeurs de cet hôtel écologique sont sa chaufferie par biomasse, ses propres cultures potagères ainsi que le choix des fournisseurs pour le restaurant et son île privée et protégée, classée Natura 2000, laquelle pourra être visitée grâce aux accords signés avec la Région wallonne.

La chaufferie par biomasse (copeaux et plaquettes de bois) chauffe l’ensemble des infrastructures des Sorbiers, reliées par un réseau de 550 mètres de canalisations. Les plaquettes de bois utilisées comme combustible proviennent des déchets verts de l’entretien des espaces verts ou des sous-produits de l’exploitation forestière de la région. Cela permet d’éviter chaque année 100 000 litres de mazout et 230 tonnes de CO² ! Plus de 540 m³ de déchets verts locaux vont ainsi être valorisés. De quoi stimuler l’économie et l’emploi dans la région.

Natura 2000

L’Hôtel des Sorbiers s’est engagé à formellement valoriser les écosystèmes présents sur le site en les promouvant et en les protégeant. Cela dans le but de rendre l’île privée (située de l’autre côté des rives) accessible pour l’éducation à la nature et sa protection. Un sentier didactique verra ainsi le jour et des visites guidées particulièrement pour les enfants en classe verte, organisées sur place, se dérouleront pour explorer cette île hébergeant une famille de castors, des hérons, des cormorans…

Tourisme local

Les Sorbiers ont la volonté de mettre en avant les atouts et attraits touristiques majeurs de cette région privilégiée de la Haute-Meuse. Hastière a la chance de se trouver dans une nature préservée foisonnante, de disposer d’un riche patrimoine historique avec d’excellents produits du terroir… Faut-il rappeler les irrésistibles beautés qu’offre la Haute-Meuse dinantaise en toute saison?

La quiétude du fleuve et ses berges sauvages, la majesté des forteresses de jadis, les rochers millénaires, l’élégance rétro des villas mosanes de style 1900 confèrent à la région un charme indéniable. Là où le fleuve est le plus beau, la ville d’Hastière mérite qu’on s’y attarde également avec ses 150 km de balades et de randonnées (autant qu’au littoral), à faire à vélo ou à pied, à travers bois ou champs, le long du fleuve… Vue la fibre écologique qui anime son engagement pour un développement durable, l’Hôtel privilégie l’économie circulaire, locale et sociale.

Les Sorbiers en résumé:

3 bâtiments: la Maison blanche, le Palladio et le Castel (32 chambres doubles)

Un restaurant « En Face de l’Île » by Nicolas Valanchon (80 couverts)

Gite et logements pour classes vertes ainsi qu’à bord d’une péniche (en préparation) 3 salles de séminaire de 12 à 100 personnes (jusqu’à 120 m2 dont une magnifique orangerie) 17 hectares, dont l’île privée d’Androssart – zone protégée et réserve Natura 2000

http://www.lessorbiers.com

https://www.facebook.com/les.sorbiers.hotel.restaurant

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY