Pagtour a visité pour vous… Monet, the Immersive Experience

C’est la solution dans un pays officiellement trilingue : même pour un peintre français, on utilise … une quatrième langue ! Ce n’est pas plus mal, surtout que tout le monde comprend l’expression « Immersive experience ».

Avant, on disait « un spectacle son et lumière ». Mais ce n’est tout à fait pareil : ici on entre véritablement dans les tableaux de Claude Monet, et ils bougent ! Mais commençons par le commencement :

Cette « expérience » se déroule à la Galerie Horta : un espace événementiel situé dans les soubassements de la Gare Centrale. Si le lieu n’est évidemment pas aussi vaste et n’offre pas autant de surfaces planes que les mines des Baux-de-Provence, la technique de projection s’y adapte avec bonheur.

Même les colonnes de la salle ne sont pas trop gênantes tant on est pris par l’atmosphère.

Le « show » en lui-même dure environ 35 minutes, et comme il tourne en boucle sans interruption, on peut le prendre au vol à n’importe quel moment. Et c’est un régal !

On entre virtuellement dans l’univers de Monet, tout en apprenant beaucoup sur ses voyages en Hollande, en Norvège ou en Provence avant de revenir vers la Bretagne et la Normandie : il y a un point commun dans ces destinations : le peintre était à la recherche de la lumière ! C’était son obsession : parvenir à saisir la lumière et le mouvement de l’air, à une époque où la photographie ne justifiait plus la stricte reproduction de la réalité.

Nous espérions voir naturellement « Impression, soleil levant », la série des meules de foin ou encore les jardins sublimes de sa maison de Giverny, et nous n’avons pas été déçu : tout cela y était, et bien d’autres œuvres encore. Deux petites salles attenantes présentaient des explications sur des panneaux didactiques trilingues.

Précisons que l’accueil est vraiment agréable, on peut bien sûr payer par carte, il y a un vestiaire, très peu de files d’attentes, et cela ouvre à 10h jusque 18h, et jusqu’au 19 Avril. Vous êtes en plein centre de Bruxelles : allez-y en métro ou en train, et profitez-en comme nous l’avons fait pour découvrir d’autres lieux de notre belle capitale.



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY