Overrun

« Il meurt lentement, celui qui ne voyage pas. » (Martha Medeiros – Brésil)


Balek

Voilà une expression que je ne connaissais pas et que j’ai découverte lorsque j’ai dit à mon neveu qu’il risquait des restrictions en ne se vaccinant pas. « Balek ! » m’a-t-il sorti (enfin, sorti…). Je connaissais bien Baalbek au Liban, mais Balek ? En fait, c’est la contraction de « Je m’en bats les couilles ». C’était d’abord « j’m’en balek » et puis c’est devenu « balek » beaucoup plus classe. Jacques Chirac, dont j’ai un bouquin écrit par Jean-Louis Debré sur ses saillies, avait cette formule: « Ça m’en touche une, sans faire bouger l’autre. »


Dîme

En Belgique, pour devenir fonctionnaire de l’Etat, il faut passer un examen officiel qui est dilligenté par un organisme qui s’appelle le « Selor » (ne me demandez pas ce que cela signifie). Mais il y a des limites. Ainsi, le contribuable est un type qui travaille pour le gouvernement sans passer par le Selor. Moi, j’aurais raté de toute façon. Exprès.


OMC

Il faut se méfier du dumping de certains pays. Surtout celui de Chine que j’appelle le « dumping-pong ».


Give my statue back !

Les Congolais veulent que les Belges leur restituent leurs sculptures, masques, peintures et autres. Si tout le monde faisait ainsi, il n’y aurait plus de musées ethnographiques dans le monde. Les Belges ont déjà restitué quelques œuvres il y a une trentaine d’années et ont été étonné (pas moi) de les retrouver dans le quartier des antiquaires de Bruxelles.

Mais, plus fondamentalement, ce qui m’a fait aimer l’Afrique, c’est le musée africain de Tervueren, dans la banlieue bruxelloise : l’éléphant, la pirogue, le sorcier avec sa peau de léopard qu’on retrouve dans Tintin, les petites statues de femmes enceintes, j’en passe. C’est gravé là ! Alors, je me dis que les musées doivent être le lieu de connaissance des « autres » : les civilisations égyptienne, chinoise, maya, amérindienne, gauloise (ben, oui), il y en a tant !

Alors, si les Congolais veulent vraiment retrouver leurs antiquités, je ne vois pas l’intérêt (sauf s’ils ont tout vendu et n’ont plus rien). Je leur suggèrerais d’envoyer des éléments de notre antiquité nationale. S’ils font la même chose chez les Anglais (Livingstone et Stanley n’étaient pas belges… et ne sont pas repartis sans rien), ils trouveraient des merveilles dans leurs nouveaux musées « de la civilisation universelle ». Mais voilà, ne sommes-nous pas gangrenés par l’égocentrisme ?


Sagesse chinoise

« Peu importe ce que tu donnes à une femme, elle le rendra meilleur. Donne-lui un spermatozoïde, elle te fera un bébé ! Donne-lui une maison, elle en fera un foyer ! Donne-lui un sourire, elle te donnera son cœur. Une femme multiplie et amplifie ce qu’on lui donne. Donc, si tu lui donnes une vie de merde, ne t’étonne pas qu’elle te fasse chier. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY