Ouverture des frontières en Kirghizie : Nomadays soutient son agence locale en attendant la reprise

Pour accompagner l’annonce de l’ouverture des frontières du Kirghizistan et en attendant l’arrivée des voyageurs, le collectif d’agences locales Nomadays soutient l’agence membre Kyrgyz What? : tous les dons récoltés du 7 au 12 décembre via sa cagnotte solidaire lui seront reversés.

Dans la continuité de sa démarche solidaire initiée fin octobre pour aider l’agence locale en Mongolie HORSEBACK MONGOLIA ainsi que les autres agences membres, le collectif NOMADAYS reversera tous les dons reçus entre le 7 et le 12 décembre à l’agence locale KYRGYZ WHAT ? basée à Bishkek.

Nazira, Alina et Marion, toutes les trois membres de l’équipe locale, travaillent bénévolement depuis 3 mois. L’objectif de cette semaine solidaire spéciale Kirghizistan est de recueillir 5000 euros et leur permettre ainsi d’avoir un salaire pour les 6 mois à venir, en attendant le début de la saison 2021.

Vous nous aidez : on vous fait voyager.

Le principe de la cagnotte reste inchangé : en participant, les donateurs tentent leur chance pour gagner un voyage pour 2 personnes en Mongolie, au Kirghizistan ou au Cambodge. Ainsi que de nombreux cadeaux offerts par les partenaires qui soutiennent le projet (Trek Magazine, A/R magazine voyageur, Editions Transboréal, I-trekking, Mes chaussettes Mongoles…)

Lien vers la cagnotte solidaire et le jeu concours

Depuis le 4 décembre 2020, le Kirghizistan est officiellement ouvert à tous les voyageurs étrangers sur simple présentation d’un Test PCR négatif réalisé 72 heures avant le voyage. Un signal fort lancé par le gouvernement Kirghize qui laisse présager le meilleur pour la saison estivale 2021.

Une destination confidentielle et nature au cœur de l’Asie Centrale.

Accessible à moindre coût (il faut compter 400€ environ pour un A/R Paris / Bishkek), le Kirghizistan offre un terrain de jeu formidable avec ses hautes montagnes, ses vertes vallées, et sa culture nomade.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY