Ouf ! Le trafic passagers redécolle !

Après une croissance décevante enregistrée en août, la forte demande de transport de passagers a repris en septembre. « La croissance du trafic de passagers en septembre est saine. Il importe de noter que cette reprise, par rapport à la faiblesse observée en août, suggère que la demande fait preuve de résilience dans le contexte des attaques terroristes », observe Alexandre de Juniac, DG et chef de la direction de l’IATA.

En septembre 2016, la demande a ainsi augmenté de 7 % par rapport à septembre 2015. C’était la plus forte augmentation annuelle en sept mois. La capacité a augmenté de 6,6 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,3 point de pourcentage pour atteindre 81,1 %. La croissance du trafic intérieur (+7,2 %) a été légèrement supérieure à celle du trafic international (+6,9 %).

« Bien sûr, nous devons demeurer conscients de la menace terroriste permanente. Et dans l’ensemble, l’industrie demeure vulnérable aux tensions géopolitiques croissantes, aux volontés politiques protectionnistes et à la faiblesse des facteurs économiques fondamentaux. L’année sera tout de même bonne en ce qui concerne les résultats de l’industrie aérienne, mais notre rentabilité sera durement acquise », a ajouté M de Juniac.

LA DURABILITÉ DE L’INDUSTRIE

Le DG de l’IATA se réjouit par ailleurs du fait que l’industrie mondiale de l’aviation ait franchi une étape importante, en octobre, en vue d’assurer la durabilité de sa croissance, quand les nations du monde ont adopté, sous l’égide de l’OACI, un plan visant à compenser l’impact environnemental associé à la croissance future du trafic aérien.

« Cette mesure fera en sorte que l’aviation demeure une entreprise de liberté, reliant notre monde au moyen de transports aériens sûrs, efficaces, fiables et durables », a conclu M. de Juniac.

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY