Où iront les Français pour les vacances de la Toussaint ?

Les destinations d'Europe du Sud sont à l'honneur

Liligo.com dévoile les destinations les plus consultées pour les vacances de la Toussaint (jeudi 20 octobre au mercredi 2 novembre 2016). Celles-ci varient-elles par rapport à l’année dernière ? Quels types de compagnies les voyageurs Français privilégient-ils pour s’y rendre ? Combien de temps partent-ils ? liligo.com fait le point sur les premières tendances observées.

Ce qu’il faut retenir :

liligo.com compare les trajets en avion, en train, en bus, les offres de covoiturage et de location de voitures.

  • Le nombre de consultations pour les vols court-courriers a augmenté
  • 3/4 des Français ont consulté des vols opérés par des compagnies régulières. Mais, les compagnies low-cost gagnent du terrain (+5 points par rapport à 2015)
  • La durée d’un voyage pour les vacances de la Toussaint est de 7 jours en 2016, contre 8 en 2015
  • 50% des destinations du top 20 sont des destinations européennes : Rome, Lisbonne et Londres en tête
  • Le prix moyen des billets d’avion est en baisse sur la quasi-totalité des destinations du top 20 (allant de -1% à -22%)

Les destinations court-courriers attirent de nouveau :

Pour la première fois en 4 ans, la tendance observée pour cette période change : les Français ont des envies d’évasion et de soleil mais vers des destinations plutôt proches. La part de consultations des vols court-courriers regagne du terrain face aux vols moyen/long-courriers (+6 points par rapport à 2015, les vols moyen/long-courriers perdent respectivement 3 points).

Ces vols s’effectuent un peu plus sur des compagnies low-cost (x1.2 par rapport à 2015), même si les compagnies régulières concernent toujours les ¾ des consultations, et cela malgré des trajets vers des destinations proches (permettant facilement d’emprunter les compagnies à bas coût).

Le top 20 des destinations tendance : l’Europe du Sud en forte progression

La majorité des consultations de vols sont effectuées sur des destinations étrangères, seule Paris fait partie des destinations nationales. Comme l’an dernier, New York occupe la première place du classement des destinations les plus recherchées et plébiscitées par les utilisateurs de liligo.com.

Néanmoins, cette année, 50% des destinations du top 20 sont des villes européennes et sont particulièrement dans des pays du sud de l’Europe. Le Bassin Méditerranéen attire de nouveau : Rome, Lisbonne, Barcelone, Séville, Porto, Athènes, Madrid et Venise sont largement en hausse cette année.

L’Espagne est notamment à l’honneur dans le classement : Barcelone, Séville et Madrid enregistrent des progressions fulgurantes dans le classement (+9, +18 et +18 places par rapport à 2015).

unnamed

Miami, Bangkok, Tokyo, Pointe–à-Pitre, La Réunion et Istanbul sont, cette année, les destinations qui enregistrent les chutes les plus importantes dans le classement.

Du fait de l’actualité, les Français sont plus réticents à voyager loin et privilégient donc les vols vers les pays européens.

Le prix des billets d’avion encore en baisse

Que les voyageurs se rassurent : le prix moyen des vols A/R consultés sur liligo.com, pour les vacances de la Toussaint, est en baisse de 19% en moyenne par rapport à 2015 (prix moyen en 2015 = 556€ vs prix moyen en 2016 = 468€) qui s’observe également sur l’ensemble des destinations du top 20 (excepté pour Porto et Miami qui comptent une augmentation de 11% et 3% respectivement et Marrakech dont le prix n’a pas changé).

Les prix qui baissent le plus sont les billets pour New York et Paris  (en moyenne de -22%) et les billets pour Athènes et Istanbul (environ – 16%).

Méthodologie :
Analyse basée sur les 102 571 consultations (clics sortants vers les partenaires) effectuées entre le 1er janvier et le 23 juin 2016 pour un départ compris entre le 20/10/2016 et le 02/11/2016 et sur les 85330 consultations effectuées entre le 1er janvier 2015 et le 23 juin 2015 pour un départ compris entre le 17/10/2015 et le 02/11/2015.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY