Ottawa révise ses conseils sur la Turquie

« Nous n'avisons plus contre tout voyage non-essentiel »

Bonne nouvelle pour la Turquie : le 12 août, le gouvernement du Canada a mis à jour les onglets Avertissements et Sécurité de ses conseils aux voyageurs sur ce pays. « Nous n’avisons plus contre tout voyage non-essentiel en Turquie », indique Affaires mondiales Canada, qui constate que « le gouvernement turc a repris le contrôle de la situation et a rétabli le calme partout au pays » après la tentative de coup d’État des 15 et 16 juillet. La Belgique et la France n’avaient pas déconseillé la destination mais recommandaient une vigilance accrue…

Le ministère continue toutefois de recommander aux Canadiens de faire preuve d’une grande prudence. « Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble de la Turquie. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison en raison de la criminalité, du risque d’attentats terroristes et des manifestations qui se produisent couramment à travers le pays », indique-t-on.

Rappelant que le gouvernement turc a décrété l’état d’urgence le 21 juillet, Affaires mondiales Canada précise que la situation demeure volatile et pourrait changer rapidement, surtout dans les grandes villes. « Suivez les médias locaux et conformez-vous aux instructions les autorités locales », recommande-t-il donc aux Canadiens.

« Attendez-vous à une présence accrue des forces de sécurité dans les grandes villes, des contrôles d’identité aléatoires et des couvre-feux, mentionne-t-on aussi. Coopérez pleinement pendant la vérification de pièces d’identité, et portez votre passeport et visa ou permis de résidence sur vous en tout temps. Si vous ne pouvez produire ces documents, ou si vous ne vous conformez pas aux instructions des autorités turques pendant la vérification d’identité, vous êtes sujet à la détention et aux amendes. »

Par ailleurs, le Canada continue évidemment d’inviter les Canadiens à éviter tout voyage à moins de 10 km de la frontière avec la Syrie, « car la situation en matière de sécurité se dégrade » et à éviter tout voyage non essentiel dans plusieurs provinces voisines de l’Iraq et de la Syrie, « car la situation en matière de sécurité y demeure imprévisible ». Ces provinces sont celles d’Hakkari, de Siirt, de Sirnak, de Mardin, de Sanliurfa, de Gaziantep, de Kilis, de Tunceli, de Batman, de Mus, de Diyarbakir, et de Hatay.

Info : https://voyage.gc.ca/destinations/turquie

Sans titreEn Belgique,  le site diplomatie.belgium.be recommande aux voyageurs « Une vigilance accrue pour les voyages en Turquie. En raison des actions militaires et antiterroristes menées dans l’est de la Turquie et du conflit en Syrie, les voyages non-essentiels dans les provinces orientales suivantes du pays sont déconseillés : Hatay, Gaziantep, Kilis, Şanlıurfa, Mardin, Şırnak, Muş, Bingöl, Bitlis, Batman, Kars, Iğdır, Ağrı, Van, Diyarbakır, Hakkari, Şırnak, Siirt et Tunceli. »

« Afin de nous permettre d’organiser au mieux l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer vos coordonnées de voyage via le site web https://travellersonline.diplomatie.be. »

En France, le ministère des affaires étrangère informe qu’après « la tentative de coup d’Etat du 15 juillet qui a touché principalement les villes d’Ankara et d’Istanbul, la situation revient progressivement à la normale. Le trafic a repris dans les aéroports d’Istanbul et d’Ankara. Vous êtes invités à contacter votre compagnie aérienne ou agence de voyage avant d’entreprendre un voyage. »

Et de préciser que « Le 20 juillet 2016, suite à la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, le Conseil des ministres de la République turque a déclaré l’état d’urgence sur tout le territoire pour une période de trois mois. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY