Numérique: la valse des milliards

Comme le muguet revient en mai, les « majors » du numérique publient leurs résultats trimestriels. Sans doute portés par la crise sanitaire, ils sont impressionnants. Ils montrent en tous cas que, durant la pandémie, les citoyens généralement confinés se sont rués sur les séries télévisées pour passer le temps, ont bavardé sur Facebook et ont acheté plein de choses en ligne, dont le nouvel i-Phone d’Apple. Jugez plutôt…

YouTube affiche une croissance affolante. Ses utilisateurs, rapporte CNBC, visionnent un milliard d’heures de vidéo chaque jour ! Pour ce premier trimestre 2021, il a ainsi enregistré plus de 6 milliards de dollars en revenus publicitaires (+49%). Si YouTube continue sur sa lancée, la plateforme générera entre 29 et 30 milliards de dollars sur l’année 2021, autant que les revenus prévus pour Netflix.

Or, le géant du streaming connaît un ralentissement de sa croissance, principalement causé par la fin des mesures de confinement : elle a ainsi été deux fois moins importante que celle de YouTube durant le premier trimestre.

Facebook a publié les résultats de son premier trimestre 2021, extrêmement positifs avec un chiffre d’affaires de 26,17 milliards de dollars entre les mois de janvier et mars 2021, en hausse de 48%. Le groupe de Mark Zuckerberg, proche de doubler ses bénéfices, aussi, s’attend tout de même à un ralentissement de sa croissance à la mi-2021.

Apple aussi a une nouvelle fois enregistré un trimestre record, avec un chiffre d’affaires de 89,6 milliards de dollars. Une augmentation de près de 54% en un an grâce surtout à l’iPhone 12, qui a fait exploser les ventes.

Alphabet, enfin, a dévoilé de même les résultats de son premier trimestre 2021 : la maison-mère de Google enregistre une nouvelle fois des chiffres records, avec 55,31 milliards de dollars de chiffre d’affaires entre janvier et mars et des revenus qui ont augmenté de 34% par rapport à l’année dernière.

SACHEZ ENCORE QUE…

  • L’application Zoom propose désormais l’Immersive View, avec l’idée de « casser la monotonie des conférences » grâce à des fonds d’écran, une fonctionnalité déjà proposée par Microsoft Teams. L’Immersive View est disponible pour tous — que vous ayez un compte payant ou gratuit.
Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY