Nouvelle boucle de running à La Rosière (73) : pour courir sur la neige tout l’hiver

La Rosière-Espace San Bernardo (Savoie) inaugure pour l’hiver prochain une boucle balisée de course à pied longue de 5 km et installée à 1 850m d’altitude. Les vacanciers de la station pourront ainsi continuer à pratiquer leur jogging l’hiver en toute sécurité, à condition d’être bien équipé. L’occasion aussi pour eux de découvrir un nouveau terrain de jeu avec au choix le lever ou le coucher du soleil sur les sommets de Tarentaise en toile de fond.

Plus de 6 millions de Français pratiquent le running et cette activité est en plein essor. Pour que les vacanciers à La Rosière puissent continuer à courir en toute sécurité lors de leur séjour dans la station, en dehors des pistes et des routes, une boucle dédiée d’environ 5 km a été développée. Ce parcours unique en son genre en station de ski a été créé par les nouveaux ambassadeurs trail/running de la station : Arthur Joyeux-Bouillon (Team Compressport International) et Fabien Antolinos (Team Terre de Running-Mizuno).

Des panneaux réfléchissants, bien visibles avec une frontale, indiquent le parcours et permettent aux runners de s’engager sur la boucle même en nocturne. A la fraîche, on profite d’un magnifique coucher de soleil sur les beaux panoramas enneigés : une vue sur toute la Vanoise sur la première portion puis sur le Beaufortain sur la deuxième partie.

Accessible à tous, cette boucle de running n’a que très peu de dénivelé et ne comporte pas d’importants pourcentages de montée ou de descente. La majorité du parcours est sur des chemins, non sur des routes. Tout en restant proche de la station,  la boucle est très variée compte tenu de sa courte distance et peut ainsi être réalisée une ou plusieurs fois suivant le niveau des coureurs et l’envie. Et elle sera aussi agréable en hiver qu’en été !


2 questions à… Arthur Joyeux Bouillon, ambassadeur trail/running à La Rosière

Faire du running en hiver et en altitude a-t-il des avantages ?

Courir l’hiver est déjà plus exigeant pour le corps et consomme plus d’énergie, qu’on soit en ville ou en montagne. Le corps doit lutter contre le froid. L’avantage est que pour une même distance parcourue le coureur dépensera plus de calories. Il faut savoir que le corps consomme en moyenne 200kcal/heure pour se maintenir à température l’hiver.

Courir l’hiver et en altitude est encore plus exigeant, il est normal de se trouver beaucoup plus vite essoufflé à 1850m d’altitude ! L’hiver et plus particulièrement lorsqu’il fait froid, avec les différences de pressions le coureur doit produire un effort non négligeable pour respirer, plus important que l’été. Il faut donc veiller à ne pas commencer sa séance à des allures rapides, mais y aller très progressivement. L’effet le plus connu de s’entrainer en altitude est l’amélioration de la VO2  (le volume maximum de dioxygène que le corps peut absorber lors d’un effort) et l’augmentation du nombre de globules rouges.

Courir l’hiver en altitude demande au coureur de travailler ses appuis ! Un très bon travail de proprioception donc. De plus, la neige va atténuer les chocs et donc limiter les traumatismes liés aux chocs occasionnés par la pratique du running. Concernant l’effort produit dans la neige il faut savoir qu’à un rythme normal il faut rajouter entre 30 et 50% de la distance parcourue par rapport au même effort sans neige.

Comment s’équiper ?

Courir l’hiver et en altitude est spécifique, il faut pour cela être équipé en conséquence :

– Une paire de chaussures avec de bons crampons. Il existe des modèles de chaussures spécifiques « hiver ». On oublie les chaussures de running route, toutes lisses, sous peine de glisser et de se blesser…

– Une tenue longue complète. J’entends par là un collant long, une première couche thermique proche du corps et une seconde couche manches longues respirante.

– Une veste coupe-vent, une paire de gants et une couverture de survie pour les sorties plus longues (j’ai toujours cette dernière sur moi. Hiver comme été c’est votre équipement le plus important à mon sens).

– Des lunettes de soleil, l’hiver le soleil est très agressif pour les yeux et encore beaucoup de personnes ne s’équipent pas de lunettes…

– S’équiper de bâtons peut aussi être intéressant pour les coureurs qui n’ont pas l’habitude de courir dans la neige. Cela va les aider à se maintenir en équilibre.


La Rosière Snow Run : sortie trail sur neige au coucher de soleil tous les mardis

La Rosière propose la sortie trail-running de ses rêves ! On enfile ses baskets à crampons et on court à la fraîche, tout en profitant d’un magnifique coucher de soleil sur les beaux panoramas enneigés qu’offrent les sommets de la Tarentaise.

Activité offerte réservée aux coureurs confirmés.

Inscription au préalable à l’Office de Tourisme.

Chaussures de trail et lampe frontale fortement conseillés.

Du 14/12/2019 au 25/04/2020, tous les mardis à 18h.

Sous réserve de conditions météo favorables.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY