Nouvel épisode sordide à Cancún…

Ces derniers jours, de nouveaux événements macabres sont survenus à Cancún, alors que huit corps (dont deux démembrés) ont été trouvés à différents endroits de la station balnéaire – dans des sacs de plastique, dans un taxi, dans un hamac, notamment. Différents médias ont établi un lien entre ces événements sordides et un changement apporté par Département d’État américain (DOS) à ses conseils de voyages. Or, il n’y avait pas de lien!

Certes, le DOS a bel et bien modifié ses conseils de voyages sur le Mexique le 22 août, soit à peu près au moment où on trouvait les cadavres à Cancún, mais cette modification ne concernait en rien l’État du Quintana Roo, où se trouve Cancún; elle concernait plutôt Ciudad Juárez, la plus importante ville de l’État du Chihuahua, qui borde le Texas. Et il s’agissait en fait de la reconduction d’une alerte émise en juillet pour cette ville non touristique.

En ce qui concerne le Quintana Roo, le niveau d’alerte du DOS demeure inchangé, à 2, ce qui signifie qu’il faut faire preuve de prudence dans cet État qui englobe non seulement Cancún, mais aussi Cozumel, Playa del Carmen, Tulum et la Riviera Maya.

Précisons qu’aucun des huit cadavres découverts à Cancún ces derniers jours ne l’a été dans les secteurs touristiques de la ville, mais plutôt dans des secteurs reculés.

AFFRONTEMENT ENTRE GROUPES CRIMINELS LOCAUX

Les autorités touristiques de la ville soutiennent d’ailleurs que l’actuelle vague de crimes à Cancún ne cible pas directement les touristes, mais découle d’affrontement entre groupes criminels.

«Malgré les récents reportages des médias sur le crime et la violence au Quintana Roo, aucun des événements rapportés n’est lié aux touristes internationaux. Les reportages portent plutôt sur des incidents impliquant des résidents mexicains locaux», déclarait ainsi le Mexico Tourism Board à la suite d’une attaque à la moto marine survenue à Cancún.

Parallèlement, le Mexico Tourism Board indiquait néanmoins qu’un certain nombre d’initiatives de sécurité publique ont été déployées dans l’État du Quintana Roo pour assurer la protection des voyageurs et des résidents. « Les efforts récents comprennent une présence policière accrue sur les routes, les plages et les ports, plus d’investissements dans la technologie de surveillance et des programmes de services communautaires », précisait-on.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY