Nouveau C.A. et transparence à Brussels South Charleroi Airport

© Marc Dans

La presse était conviée ce jeudi pour le « renouvellement du Conseil d’Administration de BSCA ». C’est le ministre en charge des aéroports wallons, Jean-Luc Crucke, qui ouvre la séance par une série de remerciements à toutes les personnes qui l’ont soutenu pour ce défi wallon: la relance de l’aéroport de Charleroi.

Merci aux personnels dont il faut comprendre les craintes, merci au C.A., et merci à la Direction représentée par son CEO Philippe Verdonck.

Les temps difficiles

Ce temps pénible que nous avons vécu avec la crise « covid » a été mis à profit, notamment pour l’allongement de la piste (qui sera inaugurée dans quelques mois), mais aussi pour repenser le modèle économique de BSCA et se préparer aux changements de l’après-covid.

Un nouveau Président

Le ministre est fier de ce que le gouvernement wallon ait accepté sa proposition de nommer Gilles Samyn Président du C.A. Mr Samyn est une célébrité dans le monde des affaires, depuis la Solvay Business School jusqu’à la présidence de Degroof-Petercam.

Il rassemble autour de lui l’actionnariat privé du groupe italien SAVE, et l’actionnariat public représenté par Sambre-Invest et par la Sowaer, propriétaire des infrastructures.

Confiance renouvelée envers le CEO

C’est d’ailleurs le représentant de la Sowaer qui insiste sur l’importance du partenariat public-privé, et qui remercie avec force le CEO Philippe Verdonck pour son incessante communication durant la période difficile que nous avons vécue ; il souligne combien la confiance a été et est forte entre la Direction de l’aéroport et la Sowaer.

Transparence

L’actionnaire privé SAVE est toujours représenté par Mr Testa, et aussi par Bernard Gustin, qu’on ne présente plus. Le C.A. compte aussi un représentant de Liège Airport, ce qui souligne la volonté du ministre de rendre les contacts fluides entre les deux aéroports wallons.

Le CA et le CEO sur le tarmac © Marc Dans

Le Président Gilles Samyn joue la transparence. La perte sur l’exercice en cours sera encore lourde, mais il y a entre tous les partenaires un nouvel accord, signé ce jour, qui entérine une vision à 5 ans, portant sur des augmentations de capital, des réductions de coût sans plan social (donc sans licenciements), ainsi que la négociation d’un contrat de partenariat sur le long terme avec Ryanair, le principal client de BSCA.

Augmentations de capital de près de 30 M

Le partenaire privé, après une première augmentation de capital de 10 millions, arrivera à une participation de 48,32%. Une deuxième augmentation de 9 millions aura lieu à la fin de cette année, et une troisième de 10 millions à la fin de 2022.

Accord longue durée avec Ryanair

Mr Samyn rappelle que ce plan, approuvé à l’unanimité par le C.A., doit encore recevoir l’aval de la Commission Européenne. Il espère que la rentabilité sera retrouvée dès 2024/25, grâce aux efforts commerciaux entrepris par les équipes du CEO et par l’accord équilibré et structurel avec Ryanair, qui s’engagera sur une longue durée avec l’aéroport.

Cela commence dès maintenant avec 3 nouveaux vols par semaine vers Helsinki ! Et bien sûr, le développement avec d’autres acteurs aériens se poursuivra.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY