Nous battre pour le climat, mais…

Fallait-il pour cela nommer une gamine de 16 ans Docteur Honoris Causa ? En Belgique, on dit : « Trop is te veel » dans les deux langues nationales.

Je comprends et respecte la colère de certains grands scientifiques après la décision de l’Université de Mons d’attribuer un titre de docteur honoris causa à la jeune militante pour le climat, Greta Thunberg.

Depuis qu’elle est sortie de l’anonymat, l’on n’a jamais autant parlé de la maladie d’Asperger. C’est un trouble du développement qui affecte la capacité à interagir et à communiquer efficacement avec autrui. Ce syndrome est une maladie du spectre autistique, avec généralement une bonne capacité à fonctionner normalement. Ceci pour la définition formelle.

Ce syndrome touche entre 350.000 et 600.000 personnes à travers le monde. La remarque est d’importance en comparaison d’autres maladies classifiées par l’OMS, telles que les maladies cardio-vasculaires qui font plus de 17 millions de victimes chaque année. Et ces maladies sont presque considérées comme normales dans notre monde d’aujourd’hui.

Et je ne vous parle pas des cancers, du Sida, diabète et autres joyeusetés. Attention, je n’essaie pas, ici, de minimiser la maladie d’Asperger, mais bien de rétablir une proportionnalité.

Aussi, d’après certains médias, la jeune suédoise pense suspendre son cursus d’école pour une année… afin de voyager et propager la bonne parole climatique…vers d’autres pays plus lointains.

Comment ??

Pas en avion j ‘espère, car c’est polluant. En bateau, en train ?? Moins polluant mais polluant quand même. Aussi, si l’on veut rester une égérie climatique, on se doit de montrer l’exemple et il faut le faire jusqu’ au bout. Une solution : à pied, à vélo ou en trottinette.

Je n’en veux pas à la gamine, car j’admire son courage et sa détermination, mais mon regard se tourne vers les parents dont je me demande s’ils ont pensé à cet aspect des choses. A cet aspect « marketing » des choses…. Car, au final, c’est de cela qu’il s’agit.

Défendons et marchons ensemble (raisonnablement, sans brosser trop de cours…) pour défendre notre planète et son climat. Si l’U.MONS veut absolument attribuer un titre de docteur honoris causa, eh bien qu’elle le fasse pour l’ensemble des jeunes qui se sont mobilisés pendant des semaines.

Le ridicule ne tue plus…heureusement ! Restons sérieux et réaliste.

Le râleur

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY