Norwegian est désormais sauvée… Pour combien de temps ?

Le gouvernement norvégien a accordé jeudi soir dernier un prêt de 3 milliards de couronnes norvégiennes, soit environ 250 millions d’euros, à la compagnie aérienne privée norvégienne à bas prix Norwegian.

Le prêt fait partie d’un ensemble de 6 milliards de couronnes, soit 500 millions d’euros que le gouvernement norvégien a alloué au secteur du transport aérien du pays, avec notamment la compagnie nationale Sas Scandinavian et la régionale Wideroe.

A la bourse l’action de Norwegian a grimpé de 18 % tout au long de la journée de jeudi, après l’annonce de cette décision gouvernementale.

Il semblerait néanmoins, selon certains médias norvégiens, que le gouvernement ai cependant exigé que Norwegian fasse une augmentation de capital avec des investisseurs privés, à hauteur au minimum de 10 % du total.

Cette aide est le résultat d’un pacte entre six partis politiques norvégiens qui ont non seulement pensé à la compagnie low cost mais également à Sas Scandinavian la compagnie nationale également en crise financière. Le financement SAS est partagé avec le voisin Danemark, avec lequel un accord a été conclu entre les deux pays.

La situation financière de Norwegian prix était extrêmement délicate avant la crise du coronavirus mais est encore pire aujourd’hui. La quasi-totalité de sa flotte est à l’arrêt, en attendant que la situation actuelle s’améliore.

90 % des collaborateurs de l’entreprise négocie une suspension d’emploi. Le passif de Norwegian s’élève aujourd’hui à plus de 800 millions d’euros.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY