Norwegian bat de l’aile….

Après Wow Air et Aigle Azur, Norwegian semble faire face à des difficultés financières croissantes…  En atteste la mise en caution de ses slots à Gatwick. La mise à terre de ses B737 MAX a sans doute accentué les difficultés financières de la low-cost norvégienne.

Norway Air Shuttle a indiqué qu’elle allait cautiuonner ses slots de décollage et d’atterrissage à l’aéroport de Gatwick pour retarder l’échéance de 380 M$ d’obligations. Une première série d’obligations arrive à échéance en décembre 2019 et la seconde en Août 2020.

Norwegian aurait demandé un report en août 2019 pour la première série et en février 2022 pour la seconde série en échange d’un droit d’option sur toutes actions de Norwegian Air Norway SAS qui détient les slots à l’aéroport de Gatwick.

Le groupe Norwegian comprend les compagnies Norwegian Air Argentina, Norwegian Air International, Norwegian Air Norway, Norwegian Air Sweden, Norwegian Air UK et Norwegian Long Haul.

La mise en caution de ces slots est inquiétante alors qu’ils sont très importants pour le développement à long-terme d’une compagnie. Mais voilà le marché low-cost est plus difficile du fait aujourd’hui d’une surcapacité et d’une pression sur les prix partculièrement en Allemagne et au Royaume-Uni selon le président de Ryanair. La low-cost irlandaise a d’ailleurs publié en février ses premiers résultats trimestriels négatifs depuis 2014!

Pour que la situation s’améliore, Norwegian va sans doute devoir revoir son modèle tarifaire et espérer que l’affaire des B737 se résolve rapidement.

(Avec Business Travellers)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY