Nombreuses annulations chez Singapore Airlines et Thaï Airways

Photo: LC

Singapore Airlines frappe fort avec la suppression de 700 vols –incluant des lignes régionales de sa filiale Silk Air-, sur une demi-douzaine de villes en Europe et sur la plupart des lignes vers l’Australie.

En Europe, les villes touchées par une réduction de capacité sont Copenhague, Düsseldorf, Francfort, Londres et Paris. S’il n’y a aucune annulation pour le moment sur la ligne entre Zurich et Singapour, en revanche entre Paris-CDG et Singapour, la compagnie n’assurera pas de vols les 12, 20 et 25 mai prochain. Une dizaine de fréquences sont annulées au départ de Francfort en mai et une vingtaine de fréquences au départ de Londres-Heathrow.

Plus inquiétante est la forte réduction des vols vers l’Asie du Sud Est et sur l’Australie, vers lesquels transitent nombre de passagers européens.

Singapore Airlines supprime 65 fréquences entre mars et mai sur Brisbane, Cairns, Darwin, Melbourne, Perth et Sydney tandis que dans le sud-est asiatique, Silk Air rabote ses fréquences à destination de Balikpapan, Bandung, Bangkok, Brunei, Jakarta, Kuala Lumpur, Macassar, Penang, Phnom Penh, Rangoun, Samui, Siem Reap et Surabaya. D’autres suppressions de vols affectent aussi l’Inde, le Népal, le Sri Lanka, la Corée, le Japon et Taiwan.

De son côté, Thai Airways International supprimera durant le mois de mars la plupart de ses vols sur la Chine, en conservant seulement une poignée de fréquences sur Pékin et Shanghai. La plupart des liaisons effectuées vers Chengdu, Guangzhou, Kunming et Xiamen sont désormais suspendues.

Le transporteur national thaïlandais réduit aussi ses fréquences sur Busan, Fukuoka et Nagoya tandis que plusieurs fréquences quotidiennes sont supprimées à destination de Hong Kong, Taipei, Seoul et Singapour. Les vols sur Dhaka et Manille sont en revanche supprimes en mars. Aucune réduction n’est prévue sur l’Europe, les vols depuis Paris-CDG et Zurich étant normalement assurés.

(Luc Citrinot)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY