NDC: on avance…

FCM Travel Solutions vient de franchir une étape importante dans le programme NDC-X d’Amadeus. Les agents de FCM et de Flight Centre ont démarré la phase test de la nouvelle interface graphique compatible NDC et intégrée dans l’Amadeus Selling Platform Connect. La conception inclut les observations de FCM et vise à proposer une utilisation intuitive capable de répondre aux besoins de réservation sur différents marchés. Les premières réservations en direct de contenu aérien au standard NDC via la plate-forme améliorée d’Amadeus sont attendus pour les trois prochains mois.

Parallèlement, FCM s’est également engagé dans des ateliers de haut niveau et intersectoriels avec Sabre, ceci depuis que la TMC est devenue partenaire du projet Beyond NDC. Ces ateliers se sont penchés sur les lacunes de services du NDC comme les remboursements et les changements de réservation, les tarifs nets dans un environnement NDC, ainsi que des problèmes relatifs au nombre de passagers dans un PNR. La TMC a étroitement collaboré avec Sabre pour fournir des réflexions dans le développement d’une solution fournissant une plate-forme évolutive apte à fournir du contenu NDC aux clients de FCM.

En outre, FCM a réuni au Royaume-Uni acheteurs et gestionnaires de clients actuels et potentiels pour leur donner un aperçu de la distribution aérienne et la logique derrière de l’IATA derrière la création du NDC. L’un des éléments clés de cet événement a été une session intitulée «NDC: The Strategy Game» où les participants ont été conviés à une série d’activités en table ronde et où ils ont été invités à débattre et classer par ordre de priorité à diverses affirmations en lien à l’impact du NDC sur le programme de voyage. Les catégories proposées étaient «Clients», «Contrôle», «Assistance», «Coût». Au terme de cet exercice, le devoir de diligence et la sécurité des voyageurs sont ressortis comme priorité principale, suivie de l’expérience du voyageur et l’économie.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse