MSC investit dans de plus petits navires, plus luxueux

Comme dans d’autres secteurs, le segment du luxe devrait être plus porteur encore dans l’après-Covid. MSC témoigne de sa foi en cette vision du futur en commandant aux chantiers italiens Fincantieri deux nouveaux « petits » paquebots supplémentaires, qui s’ajouteront aux quatre déjà commandés, révèle notre confrère Mer et Marine, toujours bien informé dans les chantiers navals.

On ne sait pas grand-chose du design de ces bateaux et du nouveau produit qu’ils proposeront, sinon que les paquebots auront une jauge d’environ 64.000 GT et compteront 500 cabines, soit une capacité de 1000 passagers « seulement » et devraient être facturés aux environs de 500.000 euros chacun.

En plus des petits paquebots commandés chez Fincantieri, la compagnie a prévu de faire construire aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire des voiliers de croisière basés sur le concept Silenseas. Le premier est attendu à partir de 2025, quatre unités étant envisagées.

Les lignées « classiques » de géants des mers continuent

Pour autant, MSC, qui exploite déjà 18 navires de croisière, continue d’investir massivement dans les grandes unités : après la livraison du MSC Virtuosa (2.440 cabines) le 1er février dernier, l’armateur doit mettre en service au mois d’août le MSC Seashore (2270 cabines, lire par ailleurs), troisième d’une classe de quatre paquebots commandés à Fincantieri.

MSC Cruises a aussi confié aux Chantiers de l’Atlantique la réalisation d’une nouvelle lignée de géants de 205.700 GT et 2632 cabines dont le premier exemplaire, le MSC Europa, sera mis à l’eau cette année en vue d’une livraison fin 2022.

Un second en commande ferme doit suivre en 2024, deux autres étant ensuite prévus. Enfin, il y aurait ensuite une nouvelle classe de paquebots géants, un projet connu sous le nom d’Ultimate.

[Source : Mer et Marine]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY