Une vague d’indignation a eu lieu aux Etats-Unis après qu’on ait découvert que des Motels M6 dénonçaient des immigrants sans papiers aux autorités.

Un journal de Phoenix a découvert l’histoire

Le journal local a eu l’information qu’un Motel M6 dénonçait des immigrants clandestins. L’hôtel envoyait régulièrement des noms au service d’immigration et des douanes. Grâce à ces informations, les autorités auraient arrêté au moins 20 personnes sans papiers.

Un tollé qui va faire mal à la réputation de la chaîne

Motel-6Les immigrants ayant un statut juridique douteux sont susceptibles de rester à l’écart de cette chaîne d’hôtels économique malgré l’assurance de la direction du groupe que dorénavant les informations concernant les clients resteront confidentielles.

Les responsables d’organisations hôtelières ont demandé instamment à tous les propriétaires et gérants de protéger les renseignements des clients.

Une directive du groupe interdit ce genre de pratique

Les gérants des Motel 6 ont promis de mettre un terme à de telles pratiques pour l’ensemble des 1400 hôtels. Le siège social de Motel 6 aurait publié une déclaration, précisant qu’il n’avait aucune information comme quoi des franchisés de Motel 6 fournissaient des informations.

Pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus, le groupe a publié et envoyé une directive à chacun des patrons et gérants en précisant qu’il leur était interdit de fournir volontairement la liste des clients aux autorités. Les experts juridiques confirment que les hôtels ne sont pas tenus de fournir des informations sur les clients sans mandat officiel.

TrumpL’image des Motel 6 est ternie

Les médias sociaux ont relayé cette affaire. Certains demandaient le boycott de la chaîne hôtelière. Quelle que soit la promesse de Motel 6, la chaîne va souffrir de cette malheureuse affaire.

L’administration aurait une réponse ironique sur cet évènement : « Il est intéressant de noter que des hôtels et des motels, y compris dans la région de Phoenix, ont souvent été exploitées par des organisations criminelles qui se livrent à des entreprises illégales très dangereuses comme la traite des êtres humains et la prostitution ».

Une chasse aux sorcières depuis l’arrivée de Trump

Les interpellations avaient augmenté tout au long de l’année 2016 et jusqu’en janvier; mais celles-ci aurait baissé depuis le premier mois de la présidence de Donald Trump. Dans sa campagne « Make America Great Again », on pouvait s’attendre à une politique plus restrictive de l’immigration aux US.

Certaines catégories de la population américaine prêtent l’oreille aux slogans contre les mexicains. On peut voir ici ou là des incidents se développer des actes racistes. L’image du pays en a pris un coup.

Le groupe Accor a été propriétaire de cette chaîne

Le groupe hôtelier français a cédé pour 1,9 milliard de dollars sa chaîne Motel 6, déficitaire, au fonds américain Blackstone en 2012. Le PDG d’Accor à l’époque était Denis Hennequin. Le groupe est toujours aux Etats-Unis mais avec des hôtels plus prestigieux. Par contre, on peut noter qu’Ibis Styles est arrivé il y a quelques mois. Les hôtels ne sont pour la plupart en location ou en franchise.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY