Mort annoncée du Lac Rose au Sénégal

Le Sous-Préfet interdit les plantations de 1000 cocotiers dans les dunes pour les attribuer à des promoteurs privés

Le Mouvement Aar Lac Rose, avec les villageois et le soutien des Structures Touristiques du Lac Rose, avaient décidé d’organiser ce Samedi 8 Août, une journée de Plantation de Cocotiers et Filaos dans les dernières dunes vierges, avec l’objectif de transformer cette zone en une grande cocoteraie gérée par le Mouvement, sous l’égide des Eaux & Forêts.

Ce projet de Plantation a obtenu le support agronomique de l’Océanium avec le soutien de la société Fabrimétal, qui ont fourni ensemble la totalité des premiers 500 cocotiers ; les Eaux & Forêt ont fourni en complément les 1.000 Filaos.

Le financement de cette plantation et de son entretien a été assuré par une collecte de dons de la part des structures touristiques du Lac Rose mais également plus largement du Sénégal, avec les Agences de Voyages impliquées dans la conservations des sites naturels, comme CTA géré par Mme Awa Gueye, Nouvelles Frontières géré par M. Alain Noël et Origin’africa géré par Mme Blandine Leguichaoua ; des hôtels comme le Souimanga Lodge dans le Saloum nous ont également apporté leur soutien ainsi que plusieurs personnes privées au Sénégal et en France.

A notre immense surprise, nous avons été convoqués par la Gendarmerie pour nous signifier l’interdiction de ce projet, par un courrier du Sous-Préfet de Bambilor, M. Marcel Mbaye THIAW (lettre en annexe) au motif que la zone retenue « relève principalement des titres fonciers 13255/R, 12589/R, 3191/R ».

Comment accepter que CE DERNIER ESPACE DE DUNES VIERGES DU LAC ROSE puisse avoir été attribué à des promoteurs privés alors que :

  • le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens, M. Alioune Sarr s’était engagé en Juillet 2019 à ce que l’Environnement immédiat du Lac Rose soit définitivement protégé (cf Annexe).

  • le Maire de Tivaouane Peulh, M. Momar Sokhna Diop avait affirmé à cette même date qu’aucune autorisation de construire n’était, et ne serait, accordée dans cette zone (cf Annexe).

Comment expliquer l’assourdissant silence du Ministre du Tourisme et des Transports Aériens qui a été invité à soutenir cette journée de Sauvegarde du 1° SITE TOURISTIQUE DU SÉNÉGAL et qui n’a même pas daigner répondre à notre invitation ???

Comment interpréter l’inintérêt chronique du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable qui a également été invité à soutenir cette journée de Sauvegarde d’un SITE ÉCOLOGIQUE UNIQUE AU MONDE et qui n’a pas plus répondu à notre invitation ???

Comment comprendre que le Maire de Tivaouane Peulh, finisse de dilapider les derniers espaces qu’il c’était lui-même engagé à protéger devant sa population et les professionnels du Tourisme.

Quel crédit donner à tous ces politiques nationaux et locaux qui préfèrent se cacher derrière le Sous-Préfet et envoyer la gendarmerie pour nous empêcher de planter 1000 cocotiers dans ces dunes vierges dans LE SEUL BUT DE FINIR DE BÉTONNER LE LAC ROSE ??????????????

Collectif Aar Lac Rose & Structures Touristiques du Lac Rose

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY