Montréal célèbre la gastronomie lyonnaise

La fête s’est déroulée hier soir (14 juin) au Sofitel en présence d’une centaine d’invités. On soulignait les 50 ans des 3 étoiles du grand Lyonnais Paul Bocuse, et le nouveau vol régulier direct à l’année d’Air Canada entre les villes jumelles de Montréal et Lyon.

La région Auvergne Rhône-Alpes, OnlyLyon, Air Canada, Atout France et l’oenothèque Rhône-Alpes étaient les hôtes de ce dîner gastronomique préparé par Christophe Muller, chef exécutif du prestigieux restaurant 3 étoiles de Paul Bocuse : l’Auberge du Pont de Collonges. Outre le chef, la délégation lyonnaise comptait une vingtaine de personnes, dont une dizaine de partenaires touristiques, représentants hôteliers, stations de ski et, bien sûr la ville de Lyon et l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry.

IMG_1936À l’occasion de la conférence de presse précédant le dîner, Armelle Tardy-Joubert, directrice d’Atout France au Canada, s’est dite très heureuse de cette nouvelle liaison aérienne, qui permettra notamment d’emmener des skieurs québécois dans les stations françaises.

François Choquette, directeur des ventes spécialisées chez Air Canada, et un des porteurs du projet, a souligné l’essor récent du transporteur qui inaugure cette saison 23 nouvelles routes saisonnières et annuelles, dont six au départ de Montréal. « Nous sommes conscients du potentiel de cette troisième route en France, dans la deuxième plus importante région du pays, carrefour de grands axes routiers et ferroviaires. Nous pensons que Montréal affirmera ainsi son rôle de hub de la francophonie », a-t-il déclaré.

« En hiver, le vol d’Air Canada sera la seule liaison entre l’Amérique du Nord et Lyon. Avec nos fréquences vers les villes américaines et les facilités de transit à l’aéroport, le succès est assuré », ajoutait-il.

Adjointe à la directrice d’Atout France, Mélanie Paul-Hus a présenté la région Auvergne Rhône-Alpes, deuxième région touristique de France, et ses richesses. « C’est en fait une collection de destinations, qui propose des activités pour les quatre saisons, avec entre autres richesses, la gastronomie, les vignobles et le plus grand domaine skiable au monde », a-t-elle mentionné.

IMG_1943Jean Besson, vice-président de Rhône-Alpes Tourisme a précisé que les nuitées canadiennes dans la région se chiffraient à 62 000, une hausse de 8 % depuis cinq ans.La liaison tombe à pic pour permettre à plus de Québécois de découvrir cette ville qui compte 4000 restaurants (la plus grande densité de France) et 2000 ans d’histoire.

Lyon, c’est 5 millions de visiteurs par an, 50 hectares inscrits au Patrimoine de l’humanité de l’UNESCO, 50 événements gastronomiques chaque année, dont le Bocuse d’or, présenté tous les deux ans, l’initiative des villes gourmandes, dont Montréal fait partie, et le projet de Cité internationale de la gastronomie dans l’Hôtel-Dieu Soufflot, dont l’ouverture est prévue pour 2018.

Christophe Muller, secondé par le chef Olivier Perret et toute la brigade du restaurant Renoir ont été chaudement applaudis à l’issue du repas. Le mot de la fin revient d’ailleurs au chef Christophe Muller : « je ne sais pas si vous avez passé une bonne soirée, mais nous, on s’est bien marrés! »

Nous entendrons encore parler de Lyon puisque la ville sera partenaire de l’édition 2017 du Festival Montréal en lumière, l’année du 375e anniversaire de la fondation de notre ville.

Sans titre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY