Montagne Break : le Canada? Non le Queyras (05)

Le Queyras et le Guillestrois, lovés en plein cœur des Hautes-Alpes invitent à l’évasion, au ressourcement et à la découverte ! Ici, en automne, la nature inspire encore davantage la tranquillité et la contemplation. Une balade en plein air en est d’autant plus revigorante.

Les montagnes du Queyras offrent à cette saison de nombreuses possibilités, notamment aux familles. Beaucoup de chemins sont facilement praticables, même lorsque le beau temps n’est pas au rendez-vous. Des forêts de mélèzes aux dégradés flamboyants, des alpages dorés, des gorges rayonnantes attendent les randonneurs sur le chemin.

Ici, villages pittoresques et mélèzes flamboyants font tout le charme de ce décor unique. On pense souvent que de tels paysages ne sont visibles qu’à l’autre bout du monde. Le Queyras démontre le contraire… Et si ce petit bout de France, cette île sauvage au milieu des Alpes était LA destination à découvrir cet automne ?

#1. L’ÉTÉ INDIEN EN ROUGE & OR

Sous ses airs sauvages et inaccessibles, ce massif de haute montagne baigné de soleil 300 jours par an offre un dépaysement unique en automne. Le Queyras compose avec un climat sec et ensoleillé où le mélèze pousse comme un champignon.

A l’automne, avant de perdre leurs épines, ces conifères virent à l’orange, puis au rouge composant l’image d’Epinal du Canada… Ici, on dit que « la forêt prend feu » : des paysages rouges et dorés a perte de vue, une nature explosive, des sommets enneigés et un ciel bleu azur… Les vacanciers pourront profiter d’un voyage flamboyant sans prendre l’avion !

Lac Miroir – Ceillac

 

Lac Roue – Arvieux

#2. EXPÉRIMENTER L’INÉDIT

Si l’activité hivernale est sans conteste mise en avant par les 8 villages-stations du Queyras jouissant de paysages dignes du grand Nord où la glisse sous toutes ses formes est reine, les activités automnales ne manquent pas, loin de là ! Amateurs de grands espaces et de sensations fortes ?

Les activités sont multiples dans ce « petit Canada » français : partir à la conquête des cols légendaires du Tour de France (Izoard et Agnel), arpenter les itinéraires VTT, gravir facilement les hauts sommets, sillonner les sentiers du GR®58, dévaler les eaux joueuses du Guil et de la Durance, réaliser sa première rosace sculptée sur bois ou sa liqueur de plantes… autant d’expériences enrichissantes à découvrir, guidé par les habitants de ce territoire.

Pour les familles, le Guillestrois et le Queyras regorgent d’idées originales et ludiques adaptées à l’âge des enfants pour se dégourdir les jambes : arpenter la montagne en compagnie d’une boule de poils ou lors d’une ascension équipé d’un baudrier, dévaler les sentiers à vélo, l’occasion de partager des moments uniques.

Côté culture et patrimoine, Mont-Dauphin propose une application gratuite qui permet de découvrir la place forte en autonomie grâce à des jeux et des énigmes pour toute la famille. A Saint-Véran, la maison du Soleil, permet d’observer le soleil en direct. De quoi repartir avec des étoiles dans les yeux et des souvenirs pour la vie !

#3. DE LA FERME À L’ASSIETTE

Quelle meilleure raison de séjourner à la montagne que pour sa gastronomie savoureuse et gourmande. Celle-ci nous régale de produits issus de fermes locales en agriculture responsable. Avec une grande variété de saveurs, les fromages tiennent une place de choix au menu. Fondue au Bleu du Queyras, Raclette à la truffe raviront les papilles. Côté douceur, tarte aux myrtilles et glace à la fleur de mélèze, sont des spécialités, tout autant appréciées des gourmets.

#4. LA CUEILLETTE AUTOMNALE

Après le printemps, l’automne est la saison idéale pour cueillir plantes et baies sauvages. Pratiqué depuis la nuit des temps par les hommes et les femmes de ces hautes vallées alpines, cette tradition se perpétue toujours et plusieurs professionnels se sont installés sur le territoire. Ils récoltent, transforment et vendent des produits de bouche naturel et sain pour le corps.

La nature est dans l’assiette

  • Cueillette en Queyras

Sébastien, artisan cueilleur – transformateur a lancé son activité en 2014 et fabrique des produits qui « transpirent » le Queyras comme il aime le souligner. Ses productions sont à base de plantes minutieusement sélectionnées dans leur état naturel en plein cœur de la montagne. De la cueillette à la mise en pot tout est réalisés à la main par Sébastien dans son petit atelier situé dans le haut-Guil.

Les produits issus de sa cueillette sont emblématiques du territoire :

  • Quey’tchup au Cynorrhodon
  • Vitabaie
  • Soupe aux herbes sauvages, confiture d’argousier, d’églantine, d’épine-vinette, jus de fruits, sirop fraicheur…
  • Le Plantivore

Artisan cueilleur en haute altitude depuis 1989, Le Plantivore est à la fois liquoriste, confiturier, tisanier et sirupier. Tous les produits qu’il confectionne sont à base de plantes du Queyras, ou issus de producteurs de la région ou d’Italie. Cueillette, fabrication et mise en pot sont réalisées à la main.

La production se fait selon un savoir-faire artisanal, inspiré des recettes ancestrales, afin de conserver tous les arômes et les vertus des plantes. La gamme de produits à la vente est large :  apéritifs, liqueurs, élixirs floraux telles que les Fleurs de Bach, tisanes, sirops de plantes de montagne (notamment le sirop de foin), sirop de mélèze, confitures (notamment d’épine-vinette et de Marmottier), etc…

Les vacanciers n’ont pas fini de redécouvrir les saveurs et les vertus des plantes et des fleurs sauvages des montagnes du Queyras.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY