Michael O’Leary dépose plainte contre l’aide à Lufthansa

ZVG/màd

Ryanair s’oppose à l’aide de plusieurs milliards que le gouvernement allemand a décidé d’accorder à Lufthansa et compte porter l’affaire devant les tribunaux. Michael O’Leary, CEO de la low-cost irlandaise, parle d’une aide d’état illégale et annonce qu’il compte porter l’affaire devant la cour européenne.

Pour lui, l’aide du gouvernement fédéral allemand crée une distorsion de la concurrence en Europe. La compagnie a déjà porté plainte contre les aides d’état accordées à Air France et SAS.

Pour O’Leary, Lufthansa est dépendante de l’aide de l’état. « Chaque fois qu’il y a une crise, le premier réflexe de Lufthansa est toujours mettre la main à la poche du gouvernement allemand. »

L’Allemagne est l’un des marchés les plus importants pour Ryanair

Alors que d’autres compagnies aériennes s’en sortiraient avec le soutien au chômage partiel, Lufthansa reçoit également de l’argent des gouvernements suisse, autrichien et belge.

Lufthansa et le gouvernement fédéral allemand se sont entendus lundi dernier sur un programme de soutien complet de 9 milliards d’euros pour le groupe aérien fortement touché par la crise du coronavirus.

Ce montant comprend une aide sous la forme d’un prêt de 3 milliards d’euros, auquel s’ajoutent 6 milliards d’euros du Fonds économique de stabilisation (WSF). La Commission européenne doit encore valider la mesure. (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY