Mesures organisationnelles chez Sunny Cars

Pour faire face à l’impact économique négatif de la pandémie de coronavirus, Sunny Cars a récemment pris des mesures organisationnelles. En tant que spécialiste de la location de voiture tout compris pour les vacanciers, la vente du produit est indissociablement liée aux vacances en avion. En raison de toutes les restrictions de voyage, le chiffre d’affaires a fortement baissé et le résultat d’exploitation est soumis à une forte pression.

Résultat négatif
Comme l’ensemble du secteur du tourisme, Sunny Cars a également enregistré une baisse significative de son chiffre d’affaires. Même si, en février, 2020 promettait d’être une année record, le pronostic est à présent que l’exercice en cours connaîtra une baisse de 75 % par rapport à l’année dernière.

Les perspectives pour 2021 ne sont pas plus réjouissantes. Sunny Cars prévoit un scénario selon lequel pas plus de 50 % du chiffre d’affaires sera réalisé par rapport au dernier exercice clos 2018/19.

Bien que les pertes de revenu élevées aient été immédiatement corrigées en réduisant autant que possible les coûts, Sunny Cars est désormais contraint de prendre des mesures supplémentaires. C’est pourquoi 25 des 64 emplois seront perdus, répartis entre les services réservations, client, ventes et marketing. Cette mesure concerne à la fois des contrats temporaires et permanents.

« C’est avec douleur dans nos cœurs que nous avons dû prendre cette décision. La raison sera clairement exposée à tous », déclare Hans Knottnerus, directeur général pour la Belgique, les Pays-Bas et la France. « L’organisation doit être adaptée au volume de réservations attendu. Comme nous sommes une véritable organisation de services, il s’agit principalement de frais de personnel. C’est difficile pour nous. Mais c’est hélas le seul moyen de rester viable en tant qu’entreprise. »

Départ de visages familiers dans l’équipe des ventes
L’équipe des ventes belge sera réduite de trois personnes à une. Annick Heirman et Rafael Perez quitteront Sunny Cars suite à la crise du coronavirus. Désormais, en tant que Head of Sales Belgium, Olivier Giacomini sera le point de contact pour le marché belge, qui reste un marché important pour Sunny Cars, bénéficiant de toute l’attention.

Olivier sera soutenu opérationnellement par ses collègues aux Pays-Bas. « Cela a également été une décision très difficile », déclare Olivier Giacomini. « Mais face à la réalité actuelle, notre mode de fonctionnement en tant qu’équipe commerciale a changé sur le plan structurel. Nous sommes aussi contraints de faire des choix afin de pouvoir continuer à envisager l’avenir avec succès, mais aussi avec rentabilité. »

« Au cours des 10 dernières années, Annick a prouvé sa valeur au sein de Sunny Cars. Elle possède une connaissance approfondie de l’industrie du voyage et a été, pendant de nombreuses années, le visage de nos revendeurs en Flandre. Même si Rafael ne faisait partie de l’équipe que depuis deux ans, il avait déjà su trouver sa place chez nous et était désormais un visage familier pour les agences de voyages wallonnes. C’est avec regret que nous devons donc dire au revoir à deux très agréables collègues, qui ont toujours représentés notre marque avec le sourire et beaucoup d’enthousiasme. Nous leur en sommes reconnaissants. Annick et Raf manqueront énormément à notre équipe. »

Annick Heirman comprend tout à fait que Sunny Cars pose un regard critique sur la manière d’assurer la pérennité de l’entreprise. « Après une très belle carrière de 10 ans, la crise du COVID-19 met malheureusement un terme brutal à mon aventure chez Sunny Cars. Nous avons parcouru ensemble de nombreux kilomètres, mais en ce qui me concerne, l’itinéraire n’était pas encore totalement terminé… Je regrette de devoir quitter l’entreprise, mais c’est une décision que je comprends. Je suis certes déçue mais les belles années passées chez Sunny Cars resteront à jamais gravées dans ma mémoire. Je les emporterai avec moi dans ma recherche d’un nouveau défi à relever ! Je souhaite, à Sunny Cars ainsi qu’à tous mes collègues, beaucoup de succès pour l’avenir, et je tiens également à remercier tous les clients/partenaires pour ces nombreuses années de très agréable collaboration. »

Rafael Perez est également désolé de devoir quitter l’équipe.
« Ce fut une courte collaboration, mais je suis très reconnaissant de cette opportunité. Cette expérience m’a positivement marqué. Le temps est hélas venu pour moi de dire au revoir à une merveilleuse entreprise et à un produit haut de gamme. Il faut parfois laisser l’avenir venir à soi…»

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY