Maurice Freund : « Ne laissons à aucun prix nos amis mauritaniens dans le silence »

Comment ne pas évoquer le cri du cœur de notre ami, Maurice ! Il doit être tellement heureux d’annoncer l’ouverture des vols pour Atar dans les prochaines semaines.

Les fans seront présents

La Mauritanie a annoncé son ouverture au tourisme. Maurice Freund annonce sur un réseau social : « Depuis hier nous avons l’autorisation d’atterrir à ATAR….et de reprendre l’activité touristique. Nous maintenons donc nos vols Paris-Atar à compter du 19 décembre 2020.

Les inscriptions ont démarré…. Ne laissons à aucun prix nos amis mauritaniens dans le silence. Témoignons notre admiration à ce peuple qui reste le seul avec le Tchad à avoir su résister au terrorisme. Alors ne soyons pas lâche ! »

Chapeau bas Maurice Freund

Je connais Maurice Freund depuis de nombreuses années. Je reconnais avoir une profonde admiration envers ce professionnel humaniste qui se bat, depuis plus de quarante ans, pour un tourisme « différent ». Il s’agit du vrai pionnier du voyage pour tous et de l’aérien à bas prix. Il a également œuvré pour un désenclavement des régions économiquement pauvres en ouvrant des lignes là où personne n’osait aller. Amoureux de l’Afrique et de ses peuples, cet humaniste est resté fidèle aux grands idéaux solidaires des années 1970.

 

Voyageurs du Monde (VDM) apporte régulièrement son aide

Lors des derniers vols sur Atar, VDM avait apporté son aide pour le remplissage des vols. Terres d’Aventure, membre du groupe VDM donne une vue de découverte : « Au cœur du plateau de l’Adrar, nous vous proposons une découverte exclusive de ses reliefs les plus spectaculaires, et une approche authentique de la vie saharienne : palmeraies, Ouadane, Chinguetti et ses bibliothèques recelant d’antiques manuscrits,ville écrin dans l’erg dunaire de Ouarane. Canyons, oasis, et massif dunaire de la vallée blanche. Une belle approche de la vie traditionnelle des Maures semi-nomades ou sédentaires et la découverte de l’exploitation des ressources sahariennes tels les jardins, palmeraies et mines de banco pour la construction ».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY