Maroc, Royaume-Uni, Portugal, pays baltes : les ambitions internationales de FlixBus pour 2020

Maison Majorelle à Marrakech – Maroc ©Hervé Ducruet

En 2020, l’opérateur global de mobilité renforcera sensiblement son offre en Europe mais aussi au Maroc, marquant ses premiers pas sur le continent africain.

Entre son premier trajet effectué il y a exactement 7 ans (le 13 février 2013) et aujourd’hui, FlixBus s’est imposé comme un des acteurs majeurs de la mobilité en Europe. Également actif dans le train et le covoiturage et disposant du plus grand réseau de car longue-distance au monde, le Groupe a transporté en 2019 plus de 62 millions de passagers.

Développement international : un réseau actif sur quatre continents

Après les Etats-Unis (2018) et la Turquie (2019), FlixBus ambitionne en 2020 d’étendre et de renforcer son réseau international pour devenir le 1er acteur du secteur actif sur quatre continents : Europe, Amérique, Asie et Afrique.

Cette année ouvre un nouveau chapitre dans le développement ambitieux du Groupe, avec le lancement de réseaux domestiques au Royaume-Uni et au Portugal, les premières ventes de liaisons entre la France et le Maroc ou encore la conquête de nouveaux marchés en Amérique du Sud et en Asie.

Maroc : premières ventes de liaisons internationales directes avec la France

Il est désormais possible de réserver sur les plateformes de FlixBus des liaisons directes entre 27 villes françaises et 9 villes marocaines telles que Marrakech, Casablanca, Fès ou Tanger.

La vente de ces lignes, dont les premières partiront le 18 février prochain, marque les premiers pas du Groupe européen sur le continent africain.

Les clients FlixBus pourront aussi rejoindre le Maroc depuis toute l’Europe grâce aux nombreuses interconnexions possibles entre les lignes et arrêts réguliers FlixBus et les lignes assurées directement par la CTM, ancien partenaire d’Eurolines dont les activités ont été rachetées par FlixBus en mai 2019.

Royaume-Uni : vers un futur réseau domestique

Depuis 2016, des cars verts assurent des liaisons depuis le Royaume-Uni vers la France, l’Allemagne et le Benelux. En 2020, l’ambition de FlixBus est de renforcer ces lignes internationales, mais également de lancer son 1er réseau domestique au Royaume-Uni.

André Schwämmlein, co-fondateur de FlixBus : « Après les lignes internationales, développer un réseau domestique représente la prochaine étape vers une offre totalement intégrée pour les consommateurs au Royaume-Uni. C’est un marché mature pour les trajets en cars, mais nous sommes enthousiastes à l’idée d’apporter quelque chose de nouveau : une offre alternative, smart et durable couplée à l’expérience des PME britanniques. »

Portugal : lancer le réseau domestique tout en renforçant l’offre internationale

Depuis 2017, le Portugal est intégré au réseau européen de FlixBus via des lignes internationales. Le marché domestique désormais libéralisé, le Groupe envisage de lancer cette année son premier réseau national, s’appuyant sur son équipe locale.

En parallèle, l’offre internationale sera fortement renforcée, particulièrement en direction de la France : d’ici l’été, celle-ci aura triplé avec 16 lignes entre la France et le Portugal. Au total, plus de 80 villes lusitaniennes seront connectées au réseau FlixBus.

Pays baltes : premières liaisons internationales depuis la Pologne

La Pologne est un marché important pour FlixBus, qui y a lancé des lignes internationales en 2016 avant de développer un réseau domestique en 2017. S’appuyant sur ses équipes locales, le Groupe souhaite désormais franchir un cap supplémentaire en reliant pour la première fois en 2020 la Pologne aux trois pays baltes : Estonie, Lettonie et Lituanie.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY