Manipuler les consciences à l’encontre de l’avion : pas d’accord !

En Belgique, pays trilingue, on dit souvent « Trop is te veel ». Conseiller la prudence à l’égard du covid-19, d’accord ; mais…

La Présidente des experts contre le COVID s’est exprimée dans le magazine Knack. Les experts ont envahi nos écrans, ces derniers mois, avec bienveillance et efficacité, pour nous protéger contre ce virus. Merci à eux, pour leur patience et compréhension.

Le déconfinement a été décidé, avec encore des mesures limitatives, et donc il est grand temps de reprendre un tant soit peu une vie normale. Et pourtant, Erika Vlieghe, ladite Présidente des experts, précise qu’il est encore un peu tôt pour prendre l’avion !

Rien que cette phrase lapidaire peut réduire à néant une déjà difficile relance

Accentuer l’incertitude mêlée à l’hésitation est une recette qui tue. Cette brave experte est peut-être une adepte fervente du vélo et de l’écologie, sans exprimer plus de détails, mais ce n’est plus son rôle d’interpréter, ou de manipuler les décisions individuelles des citoyens.

Le citoyen lambda connaît maintenant les paramètres des risques qu’il va ou voudrait prendre, et n’a plus besoin de conseils pour ce faire. Les AGV sont là pour cela. L’experte a malheureusement dépassée les limites de sa mission, et a perdu, à mes yeux, toute neutralité.

L’aviation se relève doucement, mais n’est pas encore debout, l’Horeca continue à souffrir terriblement.

Courage à toutes et tous.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY