Le tourisme se porte à merveille avec des chiffres en constante augmentation. Cependant, la ville la plus visitée au monde suffoque. La pollution atteint des pics jamais atteints. La Thaïlande va connaitre le couronnement du roi. Les élections législatives ont été retardées. Les médias vont beaucoup parler du pays !

Les habitants de Bangkok souffrent

Les Bangkokiens ont exprimé leur frustration sur les médias sociaux, se plaignant de difficultés à respirer. Ils pressent le gouvernement de faire plus pour résoudre le problème de manière concrète. Les autorités ont déjà pris quelques mesures pour atténuer le problème dans les zones très polluées. Une surveillance accrue des installations industrielles a été mise en place et on veille à ce que leurs cheminées ne dégagent pas de fumées toxiques. Les routes sont régulièrement aspergées d’eau dans l’espoir de réduire les particules de poussière.

Les habitants adeptes du contrôle de la pollution

Depuis le mois de janvier, les habitants sont plus attentifs à la qualité de l’air. Désormais, plus de 2 millions de personnes suivent l’application IQAir AirVisual. 35 zones de Bangkok ont été touchées par des niveaux atteignant PM2,5. L’Organisation mondiale de la santé considère que les PM2,5, ou des particules de 2,5 microns ou moins, sont cancérigènes. A court terme, les habitants utilisent des masques faciaux. Quant aux purificateurs d’air, il est quasi impossible d’en trouver tant la demande a été forte.

Des solutions à long terme

Les autorités ont investi massivement dans les transports en commun. Plusieurs lignes de métro ont été créées ou allongées. Les touristes peuvent emprunter ces moyens de transport sans difficultés. Le Premier ministre a indiqué : « Nous disposerons d’un plus grand nombre de stations-service offrant des choix écologiques et commencerons à promouvoir les véhicules hybrides ou électriques ».

Couronnement du roi en Mai

Le roi Maha Vajiralongkorn est le monarque officiel de la Thaïlande depuis deux ans, à la suite du décès de son père, le roi Bhumibol Adulyadej. Mais son couronnement, tant attendu, a finalement été annoncé. La célébration aura lieu du 4 au 6 mai 2018. Les cérémonies se dérouleront au Palais les deux premiers jours. Le roi Maha fera une apparition publique le troisième jour. La date a une signification pour la monarchie thaïlandaise, puisque le couronnement du roi Bhumibol Adulyadej a eu lieu le 5 mai 1950 (jour férié en Thaïlande).

Le roi s’implique dans la gestion du fabuleux patrimoine royal

Le roi a radicalement réorganisé les affaires du palais, renforçant ses propres services de sécurité et s’obligeant à gérer personnellement les avoirs de la Couronne, qui représentent plusieurs milliards de dollars. La monarchie thaïlandaise, l’une des plus riches du monde, est protégée de toute critique par une loi royale sur la diffamation qui punit les contrevenants d’une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison.

Le roi a annoncé la date des prochaines élections

Le roi de Thaïlande a publié un décret royal entérinant les premières élections générales depuis le coup d’État de 2014. Les élections législatives auront lieu le 24 mars. L’armée s’est permis de réécrire la Constitution, de museler la dissidence et de désigner des alliés militaires essentiels au sein de la bureaucratie. Selon des analystes, les forces armées se préparent à revenir au gouvernement par le biais de leur parti. Le général Prayut Chan-O-Cha, Premier ministre, devrait assumer le rôle de dirigeant civil après les élections.

Des records en nombre de touristes

La Thaïlande a enregistré un nombre record de 38,27 millions de touristes en 2018, en hausse de 7,5% par rapport à l’année précédente, selon le ministère du Tourisme. Pour 2019, le ministère s’attend à recevoir 41,1 millions de touristes. Le nombre de visiteurs en provenance de Chine devrait augmenter de 11%, pour atteindre 11,69 millions.

Hormis la pollution, rien ne devrait changer au Royaume de Siam.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY