Malgré la chute des bénéfices, Emirates reste rentable

L’année 2016 restera une année noire pour Emirates. Cependant, elle est une des rares compagnies aériennes du Golfe à publier des résultats et à produire des bénéfices. On ne peut pas en dire autant de ses concurrentes comme Etihad ou Qatar Airways.

Les bénéfices du groupe Emirates chutent de 70% mais reste rentable

Les bénéfices de la compagnie aérienne Emirates ont chuté de 82%. Mais les résultats du groupe n’auront baissé que de 70% avec un résultat positif pour la 29ème année consécutive.

Ce bénéfice serait aux environ de 700 M€. De nombreuses compagnies européennes aimeraient obtenir un tel résultat. Il faut savoir que le groupe Emirates, ce sont au moins 80 filiales et plus de 100.000 employés de 160 nationalités différentes.

rentabilite-creperieEmirates reste la première compagnie aérienne internationale

Ce sont tout de même 56,1 millions de passagers transportés (+8%). Il s’agit d’un nouveau record pour la compagnie de Dubaï. Elle affiche un taux de remplissage de 75,1%. Ce chiffre est en baisse par rapport à l’année passée mais la capacité de la compagnie a progressé de 10%.

La compagnie aérienne a rencontré de multiples difficultés

Emirates a indiqué avoir dû réduire ses fréquences vers les Etats-Unis suite aux contraintes sécuritaires imposées à certains pays et nationalités. Il y a eu des effets négatifs que ne veulent pas confirmer les concurrents comme Qatar Airways.

Dans une note interne, le transporteur a également précisé que la demande sur certains axes vers l’Afrique ainsi que des axes régionaux avaient subi une forte baisse. Enfin, le renforcement du dollar américain a eu des conséquences sur les résultats de la compagnie.

Ahmad_bin_Said_Al_MaktouumEmirates va se réformer mais poursuivre son expansion

Le cheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, CEO d’Emirates Airlines a souligné que l’exercice 2016-2017 a été l’un des plus difficiles affronté par la compagnie.

Cependant le groupe aura continué à investir. Emirates a pris livraison de 35 nouveaux avions au dernier exercice et continue d’être le plus grand opérateur de l’Airbus A380 et Boeing 777 dans le monde.

La taille de la flotte totale est désormais de 259 avions. La compagnie a retiré 27 appareils anciens et a vu réduire l’âge moyen de la flotte. Emirates possède l’une des flottes les plus jeunes du monde avec un âge moyen de 63 mois. Enfin, la compagnie a ouvert de nouvelles escales : Fort Lauderdale, Hanoï, Newark, Yangon, Yinchuan et Zhengzhou.

11939903-19383680Emirates va réorganiser l’entreprise

Les dirigeants d’Emirates avaient déjà indiqué vouloir modifier l’organisation de la compagnie aérienne. Compte tenu de la baisse des résultats, les changements vont intervenir plus rapidement que prévu.

Il s’agit notamment de la numérisation de l’ensemble des processus. La compagnie a déjà adapté ses fréquences là où elle subissait de fortes baisses de fréquentations. La compagnie va sûrement réorienter ses capacités vers l’Asie et vers l’Europe.

On aimerait voir autant de transparence de la part de Qatar Airways ou d’Etihad. Pour cette dernière, nous savons déjà qu’elle aura subi des pertes importantes sur ses investissements chez Alitalia et Air Berlin. Sur ce point, Emirates Airlines aura jouer la prudence.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY