Depuis la proclamation de l’état d’urgence plusieurs pays ont émis des recommandations sécuritaires pour les touristes souhaitant se rendre aux Maldives. Certains hôteliers avouent recevoir de nombreuses annulations, en particulier de Chine et d’Inde.

L’agence Moody annonce une baisse de la croissance aux Maldives

Le tourisme représente au moins un tiers du produit intérieur brut des Maldives, évalué à 3,5 milliards de dollars en 2017. L’agence de notation Moody’s a annoncé qu’elle abaisserait sa prévision de croissance de 4,5% pour 2018 si les touristes continuaient à annuler leur séjour et si l’état d’urgence se prolongeait.

La Chine souffle le chaud et le froid

La Chine a tissé des liens étroits avec le gouvernement Yameen. Cela a permis de financer des infrastructures. Par ailleurs, les produits chinois sont exemptés de droits de douane.

Mais cela n’a pas empêché la Chine d’émettre un avertissement de voyage à ses citoyens, qui constituent un cinquième du trafic touristique.

Au moins 20% d’annulation selon les professionnels à Malé

Une agence de Malé précise : « le marché le plus important pour nous, sont les voyageurs chinois et indiens. Nous constatons un nombre important d’annulations en provenance de ces marchés ». Les premières estimations indiquaient une augmentation de 20 à 25% des annulations par rapport à la tendance normale depuis le début de la crise, a-t-il indiqué.

Reports ou annulations chez Ctrip

Ctrip.com, la plus grande agence de voyages en Chine, a indiqué qu’elle se coordonnait avec les hôtels et les compagnies aériennes afin d’aider les clients qui souhaitaient reporter ou annuler des voyages aux Maldives avant le 28 février.

Les groupes de touristes chinois s’annulent

Environ 306 530 chinois auraient visité le pays en 2017, selon les données fournies officiellement. Ils n’étaient qu’à peine 100 000 à venir en 2010. La clientèle chinoise représente au moins 22% des arrivées. Les compagnies aériennes n’ont pas encore annulé leurs vols.

Cependant, les compagnies aériennes permettent aux clients d’annuler ou de reporter leur voyage sans frais pour la période concernée. Une agence réceptive indique : « une seule réservation peut représenter des pertes énormes, principalement parce que les réservations en Chine comprennent généralement plus de 30 passagers, alors que les réservations européennes consistent principalement en 4 passagers. Ces annulations de réservation affectent aussi à leur tour les excursions préréservées », a déclaré un réceptif spécialisé pour la clientèle chinoise.

Les opposants au président des Maldives très actifs

Les opposants au président Abdulla Yameen réclament l’intervention militaire de l’Inde, la principale puissance de la région. La Chine a mis en garde contre toute ingérence étrangère. La situation reste donc instable.

Les professionnels et les clients doivent consulter régulièrement le site du ministère des affaires étrangères.

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY