Le parlement de Malaisie s’inquiète pour les uniformes des hôtesses. Il faut toujours rester attentif quand la politique ou la religion veulent s’immiscer dans les affaires commerciales. Cela peut faire peur.

Lors d’une session au parlement à Kuala Lumpur, on a évoqué AirAsia

Air Asia pourrait être félicitée par les hommes ou femmes politiques de ce pays. Car elle est devenue en peu de temps la premières compagnie aérienne low-cost d’Asie du Sud. Mais non ! Un responsable d’un parti politique aurait déclaré que les uniformes des hôtesses de l’air pouvaient « exciter les passagers » et qu’elles ne représentaient pas le statut officiel de la Malaisie en tant que pays musulman.

Le sénateur Abdullah a déclaré qu’il pensait que les uniformes de Malindo Air étaient « acceptables », car, bien qu’étant serrés, ils couvrent les « zones sensibles ». Par contre ceux de Firefly et AirAsia ne le sont pas.

Ce n’est pas la première fois qu’on évoque ce sujet de haute importance

Il y a quelques jours, le sénateur Hanafi Mamat a affirmé que l’équipage de cabine devrait porter des uniformes conformes à la charia, la Malaisie étant un pays islamique.

Il aurait ajouté que les touristes pourraient se faire donner une fausse impression sur la Malaisie quand les agents de bord habillés sont vêtus « de façon trop sexy et irrespectueuse ».

Les uniformes d’AirAsia représentent bien la compagnie aérienne

Les uniformes des hôtesse AirAsia sont composés de chemises blanches, de vestes rouges ajustées et de jupes rouges mi-cuisse avec une fente sur le côté. Au-delà de l’uniforme, le personnel est toujours accueillant et souriant.

L’uniforme des hôtesses de Firefly est constitué d’une robe orange moulante qui se termine juste au-dessus du genou avec une fente sur le côté, tandis que la tenue chez Malindo se compose d’un cardigan blanc et d’une jupe à motif violet.

Ces hôtesses sont charmantes et représentent dignement leurs compagnies aériennes respectives. Que le parlement de Malaisie s’occupe des problèmes de corruption avant de s’occuper de la tenue des hôtesses de l’air.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY