Macron s’engage auprès des professionnels

« Il est évident que pour ce qui est du tourisme français et international, on assiste aujourd’hui à une première baisse des réservations. Rien n’est critique, nous ne pouvons pas dire si cela est pérenne, mais il y a eu dans certains secteurs une baisse entre 20 et 30% », a déclaré à la presse Emmanuel Macron, à la sortie d’une réunion de la cellule de continuité économique (CCE) à Bercy, avec des acteurs du tourisme.

« Nous continuerons dans les semaines qui viennent à être très vigilants sur toutes les activités culturelles, les festivals, toutes les activités liées au tourisme et également celles liées au commerce », a-t-il ajouté.

Pour le ministre, il est important de ne pas sombrer dans le catastrophisme — c’est d’ailleurs l’appel de tous les professionnels. « Si on a un message anxiogène, on ne peut pas continuer à attirer les touristes étrangers et à dire à nos concitoyens que la vie doit reprendre ».
Concernant les mesures prises pour venir en aide aux professionnels touchés par la baisse de fréquentation touristique et à la baisse de leur chiffre d’affaires, M. Macron a assuré que le gouvernement « les accompagnera en prenant des mesures d’urgence si elles sont requises ».

Plus précisément, le ministre de l’Economie a assuré avoir « réactivé l’ensemble des dispositifs qui permettent d’accompagner les acteurs économiques dans cette période comme la possibilité pour les acteurs impactés de différer leurs remboursements à la banque publique d’investissement, un lissage des échéances fiscales et sociales ainsi que la possibilité de recourir au temps partiel et à des dispositifs dérogatoires en terme d’organisation du temps de travail. »

La semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault avait réuni une cinquantaine de professionnels pour le premier « comité d’urgence économique » dédié au tourisme, et souhaité une « mobilisation générale » pour que la France demeure la première destination touristique mondiale. [Avec l’AFP]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY