Luxembourg : Miles Attack à la conquête des agents de voyages

Ça accélère à l’international pour le premier programme en ligne d’animation et de fidélité entièrement dédié aux agents de voyages. Un 3e pays vient grossir les rangs, après la Belgique et l’Espagne.

Et de trois ! Un an après son implantation en Belgique et six mois après son arrivée en Espagne, Miles Attack exporte son savoir-faire unique à l’étranger, une nouvelle fois. Et c’est sur le Luxembourg que le premier programme en ligne d’animation et de fidélité entièrement dédié aux agents de voyages a jeté son dévolu.

Pourquoi ce choix ?

« Miles Attack accompagne Teldar Travel dans sa conquête de nouveaux marchés. Aujourd’hui, nous sommes l’outil indispensable à toute entreprise qui cherche à fidéliser durablement ses clients », explique Élodie Noriant, la directrice du développement Europe.

Au regard des résultats très satisfaisants obtenus dans les deux derniers pays étrangers où il s’est implanté (*), Miles Attack a toutes les raisons de se montrer optimiste. D’où des objectifs ambitieux : « Au Luxembourg, dès la première année, nous devrions fédérer plus de 90 % des 900 agents de voyages que compte le marché », précise Élodie Noriant. Assez pour permettre à Miles Attack d’asseoir sa position de leader en Europe.

À terme, Miles Attack compte être en mesure « d’accompagner de nouveaux partenaires dans leur stratégie de commercialisation », ajoute Élodie Noriant. À l’instar de l’Espagne, Miles Attack aborde le Luxembourg avec comme partenaires, Teldar Travel et ses marques Limoozin, Teldar Protect et Visit Mondo.

Chacune appliquant sa grille de récompense, l’agent de voyages luxembourgeois qui réserve un produit se voit gratifier de : 50 % du montant de la vente en MILES (avec Teldar Travel), 50 MILES par transfert (avec Limoozin), 100 MILES par activité (avec Visit Mondo) et 100 MILES par garantie (avec Teldar Protect).

(*) En Belgique, 2 100 agents de voyages sont déjà membres quand, en Espagne, 2 800 d’entre eux ont adhéré en l’espace six mois.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY