Luxe et voyage : le couple idéal

Si le luxe est souvent synonyme de cherté, ce n’est pas nécessairement un objet ou un service qui se distingue par son prix très élevé, hors de portée de la masse vulgaire. Ce peut être quelque chose d’exceptionnel, d’inattendu : une soirée à l’hôtel, où l’on porte le smoking et le robe de soirée après un bon bain, suivant une journée sur les routes poussiéreuses, par exemple. La notion est forcément subjective. Comme la notion de plaisir elle-même.

Dans la sphère du luxe, le voyage occupe évidemment une place de choix. A preuve, la consommation de voyages de luxe est en constante évolution.

Six tendances

Quelles sont les tendances de ce marché ? On en distingue aujourd’hui une demi-douzaine :

  • le voyage émotionnel : aventure privée, glamping, immersion au cœur de la nature, grandes villes, héritage culturel, modernité locale …
  • le voyage expérimental : à la recherché d’adrénaline, expéditions de luxe, prise de risque, danger avec élégance, pieds à la verticale…
  • confidentialité et intimité : détente dans un cadre élégant, villa avec service 5*, jet ski ou héliski, authenticité…
  • Slow Travel : du temps de qualité, voyages en train, séjours detox, s’ennuyer avec délectation, trouve-moi si tu peux…
  • “Ultime chance de découvrir”: lieux et animaux, baleines, forêt tropicale, safari, archéologie, glaciers…
  • Le voyage au contact de l’univers : spiritualité, développement personnel, respirer – ressentir – toucher – goûter – voir, bien-être, yoga, spa…

SENEGAL1Même pas les croisières

Quel luxe, par exemple, que de se retrouver avec enfants et petits-enfants pendant trois semaines en Australie, ou d’explorer entre amis… la Corée du Nord (oui, c’est possible !). Etre, vivre, sentir, comprendre sont en effet les mots-clés du voyage de luxe, aux antipodes des vacances de Monsieur-tout-le-monde. A moins de privatiser un yacht, les croisières n’en font donc pas partie.

Aujourd’hui, seules quelques rares agences de voyage peuvent apporter une réponse à ces attentes. Les voyageurs qui font appel à leurs services sont des groupes qui recherchent des voyages en famille, des voyages institutionnels ou d’incentive pour les entreprises, avec des expériences différentes et originales, mais aussi très souvent des particuliers.

Autant dire qu’il faut une solide expérience et de grandes aptitudes à la communication. Un chiffre d’affaires de 2 à 30 millions d’euros, une obsession pour le service et… la capacité à gérer les TRES riches : ce sont trois critères essentiels, et pas toujours suffisants, pour pouvoir s’intituler spécialiste du voyage de luxe.

LUX1Travel designer, un nouveau métier

« Au cours des dernières années, on a vu naître un engouement pour les créateurs de mode, puis pour les chefs étoilés, qui sont devenus de véritables stars … A présent, place aux designers de voyages de luxe ! », s’enthousiasme Quentin Desurmont, initiateur du réseau Traveller Made, qui tenait ses assises le mois dernier dans un palace (évidemment) de Montreux.

Qui sont-ils ? Beaucoup plus que de simples organisateurs ou dénicheurs de tendances, ces nouvelles stars du voyage de luxe créent des moments inoubliables pour les clients les plus riches de la planète, en devenant souvent leurs amis, leurs confidents, en « modelant » leurs voyages afin qu’ils deviennent des souvenirs impérissables », explique-encore Quentin Desurmont.

Ecoute et innovation

Les designers de voyages sélectionnés par Traveller Made affichent tous plus de 10 ans d’expérience et possèdent une connaissance approfondie de nombreux pays, des activités proposées, de la culture et des différentes typologies de vacances.

LUX2Ils doivent se concentrer sur la compréhension des attentes de leurs clients et s’engager à répondre à leurs besoins de manière individuelle. Ils doivent évidemment preuve d’innovation en termes de création de voyages à la demande et de séjours sur mesure, tout en ayant une relation étroite avec leurs clients. Ce sont en général des agences de petite taille qui rassemblent entre 3 et 40 designers de voyages expérimentés, ce qui leur permet de fournir un service d’excellence.

Un réseau dans 48 pays

De 40 membres il y a deux ans et demi, la communauté Traveller Made est aujourd’hui forte de 190 agences et designers de voyages de luxe, établis dans 48 pays à travers le monde. Elle regroupe des agences de voyages, des hôtels, des réceptifs et des offices de tourisme, soigneusement sélectionnés.

C’est aussi un formidable réseau relationnel, à l’intention exclusive de ses membres, qui sont capables de trouver l’introuvable pour satisfaire parfois les désirs les plus extravagants…

En Belgique, seules Atlas Reizen à Waregem, et l’agence Peplum, également présente à Paris et à Lausanne, rencontrent jusqu’ici les exigeants critères nécessaires à l’obtention de ce label.

www.travellermade.com

Air Canada 2016 Bouton

L’intérêt pour le luxe ne date pas d’hier : en 1764 déjà, le poète Jean-François de Saint-Lambert, dans son « Essai sur le luxe », observait finement qu’il pouvait consister en « un verre d’eau après un voyage épuisant »… Le jeune homme, ami de Voltaire et de d’Alembert, collaborateur de l’Encyclopédie et bientôt académicien, voyait juste…
Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY