Lufthansa : une restructuration qui va faire mal !

Si Air France va obtenir plusieurs milliards d’euros de prêts garantis par l’état français, sans vraiment indiquer clairement les mesures qui seront prises, le groupe Lufthansa est assez transparent et prépare les esprits à des mesures drastiques.

Une flotte largement réduite

Le patron de Lufthansa, Carsten Spohr, a préparé le personnel à des coupes plus importantes. Le PDG a déjà déclaré dans un message interne que la pandémie actuelle allait être brutale.

Après la crise, Lufthansa disposera probablement d’une flotte allégée d’une centaine d’avions au moins. Le personnel doit s’attendre à des licenciements…

Entre 7.000 et 10.000 emplois pourraient être perdus

Une flotte plus petite va provoquer un excédent de 10 000 employés. Pour rappel le groupe emploie aujourd’hui 130 000 personnes. Le patron ajoute : « Cependant, nous continuerons à faire tout notre possible pour garder autant d’employés que possible à bord ».

Carsten Spohr in the interview „We have the best staff ...

Jusqu’à présent, Lufthansa avait mentionné le nombre de 7.000 emplois qui pourraient être perdus en raison de la crise. L’exploitation de la société « Germanwings » a déjà été liquidée. Lufthansa et ses filiales disposent aujourd’hui de 760 appareils. En réduisant la flotte de 100 avions, il y aura une réduction automatique du nombre de collaborateurs.

La vente de la division restauration va être accélérée

Avant la crise du coronavirus, le groupe prévoyait de vendre la division restauration LSG Sky Chefs avec environ 35.000 employés dans le monde. Il est clair que le groupe va souhaiter accélérer la vente de cette activité.

Lufthansa Group | Newsroom : Carsten Spohr and Armin Laschet ...

Il faudra attendre 2023 pour stabiliser l’entreprise

Carsten Spohr ne s’attend pas à ce que la situation dans l’entreprise se normalise vite. Il faudra attendre 2023. Il indique : « Nous avons été la première industrie à être touchée par cette crise mondiale et l’aviation sera la dernière à redémarrer »

Un montage financier est en cours

Des négociations sur un montage financier de près de dix milliards d’euros sont en cours avec l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse et la Belgique. Le groupe allemand avait annoncé que la perte d’exploitation de 1,2 Md € au cours des trois premiers mois de l’année serait suivie d’une perte encore plus élevée au cours du trimestre en cours.

Dans un avenir prévisible, le groupe ne serait plus en mesure de répondre aux exigences de fonds propres actuelles sans l’arrivée de fonds supplémentaires levés sur le marché.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY