Lufthansa partagé entre Taïwan et la Chine

Récemment, la Chine a fait fermer le site hôtelier de Marriott qui avait dans sa liste de pays : Hong Kong, Le Tibet, Macao et Taïwan. Il ne s’agissait pourtant qu’un accès sur le programme de fidélisation. Mais la Chine revendique la souveraineté sur les quatre territoires, bien que Taïwan se réclame indépendante et ayant des élections démocratiques contrairement à la république populaire voisine.

Taïwan, une épine dans le pied de la Chine

Taïwan est un des problèmes des plus sensibles pour la Chine. La Chine considère l’île autonome comme son territoire sacré et comme une province capricieuse. La Chine n’a jamais renoncé à l’usage de la force pour la soumettre à sa domination. Cependant, un traité d’entraide militaire est toujours existant entre Taïwan et les Etats-Unis. La Chine a réussi à imposer à la plupart des pays dans le monde à ne plus reconnaitre Taïwan.

Une désignation de Taïwan sur le site de Lufthansa ne plaît pas

Les Taïwanais ont découvert que Lufthansa avait cédé à la pression du gouvernement chinois et modifié la désignation de Taïwan, il y a quelques jours.

Les internautes taïwanais ont envoyé leurs plaintes à l’entreprise allemande et suggéré que les taïwanais devraient boycotter la compagnie à l’avenir. En effet, Lufthansa indique sur site Taïwan – China

Un courrier circule sur les médias sociaux

Une lettre circule notamment sur plusieurs médias au nom de « Salon des femmes de Taïwan dans l’ile de la perle » (島 明珠 婦女 沙龍). Ce courrier invite poliment la compagnie aérienne à rectifier leur erreur. La lettre affirme que Taïwan, comme l’Allemagne, est un pays démocratique qui valorise les droits de l’homme.

En outre, l’Allemagne a déjà deux codes de pays séparés pour Taïwan (465) et la Chine (479), et les citoyens Taïwanais en Allemagne sont reconnus par le code «TWN» sur leur permis de résidence par opposition à «CHN»

La lettre se termine par « Taïwan n’est pas la Chine. »

« Monsieur le président, mesdames et messieurs,

Depuis de nombreuses années, ma famille et moi-même sommes heureux de voler avec la compagnie aérienne Lufthansa.

Je suis un fier d’être Taïwanais et je vis comme vous, les allemands dans un pays libre. J’ai récemment remarqué que vous avez changé la nationalité de Taïwan sur votre site web à « Taïwan, Chine ». Taïwan ne s’associe pas à l’état chinois. Nous sommes un pays libre, et c’est le cas. Un pays libre comme l’Allemagne ne veut certainement pas être associé à un pays communiste ou à un dictateur comme Hitler.

C’est pourquoi je vous demande de corriger immédiatement cette erreur, car votre erreur risque d’engendrer encore plus de malentendus et d’ennuis pour des millions de personnes à l’étranger. S’il vous plaît, ne nous obligez pas à boycotter la Lufthansa en raison de la fausse appellation.

Je vous demande votre compréhension et je vous remercie, au nom de tous les membres de la commission, pour votre compréhension et votre aide pour le nom correct et corrigé de mon pays. »

Le courrier fait aussi référence aux codes différents apposés par l’Allemagne sur les permis étrangers. Lufthansa a sûrement déjà fait son choix en privilégiant la Chine Populaire dont le potentiel reste bien plus important que Taïwan.

C’est très dommage pour cette petite démocratie. Non ?

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY