Lufthansa ou Air France : des pilotes toujours insatisfaits

Les associations de pilotes chez Air France vont remettre le couvert avec leur direction dans quelques semaines. Le groupe franco-néerlandais devra également négocier avec son personnel commercial navigant. Enfin, Lufthansa n’est pas épargnée. Si la direction a réglé le problème avec le PNC, elle doit encore revoir sa copie avec les pilotes.

Chez Lufthansa le syndicat des pilotes pas satisfait

Le Groupe Lufthansa et le syndicat des pilotes « Vereinigung Cockpit » (VC) ont annulé leurs discussions qui s’avéraient peu satisfaisantes.  Depuis plusieurs semaines, le syndicat et Lufthansa discutent, entre autres, de la convention collective concernant les 5.400 pilotes de Lufthansa, Lufthansa Cargo et Eurowings. Less salaires et la sécurité de l’emploi sont le contenu des discussions sans exclure le problème des retraites.

Chez Air France, les pilotes et la direction se revoient bientôt

Air France flickrLes pilotes considèrent que la croissance du groupe s’est plus portée aux Pays-Bas qu’en France ces dernières années. Le syndicat des pilotes n’apprécie pas et réclame donc que les nouveaux appareils viennent prioritairement chez Air France.

Le syndicat veut également une part des bénéfices du groupe. Cela semble cornélien car d’une part le groupe investit là où le business fonctionne et pour les bénéfices, ils vont devoir attendre. Les menaces de grèves ne vont pas tarder.

La grève du Personnel Navigant Commercial (PNC) a été honteuse

Les bénéfices risquent d’être assez bas compte tenu du coût de la grève du PNC d’Air France pendant les grands départs. On évoque un chiffre proche de 100 M€. C’était honteux pour les milliers de passagers partant en vacances à cette période et c’était également honteux pour l’image de la compagnie aérienne. Les clients se souviendront d’avoir été pénalisés une nouvelle fois par le personnel d’Air France.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY