La compagnie allemande s’est débarrassée de Bernard Gustin et de Jan De Raeymaeker pour mieux intégrer Brussels Airlines dans Eurowings. Lufthansa tente de faire diversion en précisant que Brussels Airlines serait chargée du long-courrier … du cosmétique tout comme la nouvelle livrée sur les appareils allemands.

Une semaine tumultueuse qui pose des questions

L’annonce de la démission du directeur général et du directeur financier de Brussels Airlines a fait l’effet d’une bombe. L’information a suscité une condamnation et une inquiétude généralisées en Belgique, aboutissant à une lettre ouverte des dirigeants de plus de 100 entreprises belges exprimant la nécessité pour le transporteur de conserver son identité. Les pilotes ont commencé à brandir la menace de grèves.

Les nouveaux responsables nommés par le patron d’Eurowings

A partir du 1er Avril, Christina Foerster sera la nouvelle patronne de Brussels Airlines. Christina Foerster (47 ans) est un « pur produit » Lufthansa. En 2011, elle était vice-présidente et était en charge du sur développement stratégique de la flotte du Groupe Lufthansa et le réseau mondial de Lufthansa Passenger Airlines.

En 2014, elle a été nommée vice-présidente du développement au sein du groupe Lufthansa. Elle rendait compte directement aux membres du Conseil d’Administration du groupe Lufthansa pour la gestion Hub. Thibault Demoulin, sous-directeur adjoint depuis 12 ans chez Brussels Airlines, assumera le rôle de responsable d’exploitation à compter du 1er avril.

Une annonce faite par le patron d’Eurowing

L’annonce officielle a été faite par Thorsten Dirks, membre du directoire de Lufthansa Group et PDG d’Eurowings et membre du conseil d’administration de Brussels Airlines. Etienne Davignon, co-président du conseil d’administration de SN Airholding a fait une allusion sur le fait que la compagnie aérienne garderait son identité belge.

Les syndicats qui représentent 3.400 employés de Brussels Airlines ont accueilli favorablement les commentaires d’Etienne Davignon, mais restent préoccupés par les problèmes qui pourraient survenir en raison des synergies opérationnelles liées à des liens plus étroits avec Eurowings. On a tout de même du mal à croire que l’identité belge survivra à cette fusion.

Dans le même temps Lufthansa change la livrée de ses avions

Après avoir gardé les mêmes couleurs pendant environ 30 ans, Lufthansa a officiellement présenté sa nouvelle livrée. La compagnie aérienne prétend avoir fait ce choix après avoir examiné plus de 800 modèles différents.

La compagnie allemande conserve l’emblème qui fait la marque de Lufthansa : une grue stylisée en plein envol. Le fond gris et le logo jaune disparaissent pour laisser du bleu foncé et du blanc.

Le jaune de Lufthansa servira à autre chose

Lufthansa fait remarquer que le ton jaune « recevra une fonction spécifique pour servir comme un moyen d’orientation et de différenciation » et précise que la couleur se retrouvera dans l’avenir sur chaque carte d’embarquement et à chaque comptoir Lufthansa à l’aéroport. Du travail en perspective pour repeindre la flotte et refaire les outils marketing. Peu de changement donc et surtout du cosmétique !

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY