Lufthansa: il est mieux de s’allier avec un ancien ennemi aujourd’hui malade!

Nous avions rédigé un article avant que se tienne une conférence de presse commune entre Etihad et Lufthansa. Contrairement à certains médias, nous n’attendions pas une grande annonce dans tous les cas, Lufthansa profite d’un moment difficile pour Etihad pour faire des affaires.

Pas question de liens capitalistiques

Des spéculations circulaient sur la possibilité de voir Etihad prendre une participation financière chez Lufthansa. Aujourd’hui ce n’est pas à l’ordre du jour. D’ailleurs, le patron qui remplacera James Hogan à la tête d’Etihad devra prendre des décisions sur les participations de 49% chez Alitalia, 29% chez Airberlin, 49% d’Air Serbie, 24% de Jet Airways (Inde), 20% de Virgin Australia, 40% d’Air Seychelles et 33% de Etihad régional (Suisse).

Pour le moment un accord sur le catering

Lufthansa, qui a été très critique sur la croissance des compagnies aériennes basées dans le Golfe, fait désormais affaire avec l’une d’entre elle. Etihad annonce un accord de 100 millions $ pour du catering avec Lufthansa.

Etihad Aviation Group et Lufthansa Technik (LHT) ont d’ailleurs signé une lettre d’intention selon laquelle les travaux de maintenance et de réparation de la flotte d’Etihad Airways et d’autres compagnies associées (Air Berlin, Alitalia, etc.) seront repris par LHT.

Il y aura peut-être un accord sur des aspects techniques

L’accord signé cette semaine indique que les compagnies aériennes vont également explorer d’autres domaines dont le fret. Ainsi, les vols en codeshare annoncés il y a quelques mois ont débuté au début février entre Abu Dhabi et l’Allemagne. Les deux vols quotidiens d’Etihad entre le hub d’Abu Dhabi et les aéroports de Francfort et Munich portent aussi le code LH.

Sous réserve de l’approbation des autorités compétentes, les vols directs assurés par Lufthansa entre Francfort et Rio de Janeiro devraient aussi porter le code d’Etihad, au même titre que les liaisons vers Bogota. 

Lufthansa profiterait ainsi d’un intéressant volume généré par le sous-continent indien, via Abu Dhabi, alors qu’Etihad s’ouvrirait les portes de l’Amérique du Sud, via Francfort. Sur les deux aéroports de Francfort et Munich, Etihad Airways changera de terminal et emménagera dans ceux de Lufthansa. Il est loin le temps où Lufthansa comme d’autres criaient aux loups contre les compagnies du Golfe…

Lufthansa bénéficie des difficultés d’Etihad

Cet accord intervient sur fond de problèmes financiers pour Etihad. La compagnie d’Abu Dhabi doit se trouver un nouveau PDG et un Directeur Financier. Elle doit procéder à des licenciements importants.

Elle doit trouver une solution dans sa participation dans Alitalia. Lufthansa lui a enlevé une aiguille du pied sur Air Berlin, même si cet accord va bénéficier à la progression d’Eurowings.

Bref, il est mieux de s’allier avec un ancien ennemi aujourd’hui malade !

(Avec Travel Inside)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY