Lufthansa Group autorisé à prélever la DCC

Trois ans d’attente pour une réponse négative: la Fédération suisse du voyage (FSV) indique que l’ECTAA ( European Travel Agents’ and Tour Operators’ Association) l’a informée que la Commission européenne de la concurrence DG Move a décidé de rejeter la plainte contre Lufthansa Group concernant la Distribution Cost Charge (DCC). Il a fallu attendre jusqu’à maintenant pour obtenir une réponse à cette plainte déposée en été 2015 déjà. L’explication, qui manque de consistance, a l’art d’agacer, commente la FSV.

Vu la perspective d’une éventuelle modification des règles instaurant un code de conduite pour l’utilisation de systèmes informatisés de réservation (règlement no 80/2009) sur lesquelles la plainte est fondée, il est inutile d’entrer en matière sur cette dernière. Ces règles ne sont plus conformes au marché, puisqu’il existe désormais de nombreux systèmes de distribution alternatifs pour les réservations de vols et que ce règlement devra prochainement faire l’objet d’une adaptation. Bien que l’ECTAA demeure active, les chances de succès sont minces.

L’ECTAA a par ailleurs annoncé que le Conseil européen n’étudierait sa demande, à savoir l’exigence d’une assurance insolvabilité pour les compagnies aériennes, qu’au terme du mandat de la commission actuelle (à partir du mois d’octobre 2019). (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY