Lufthansa Cargo et Brussels Airlines Cargo entament une coopération étroite

Annoncée au printemps dernier, la commercialisation des capacités de fret de Brussels Airlines par Lufthansa Cargo a commencé. Il est dès à présent possible de réserver des capacités pour des départs après le 1er septembre. Comme d’habitude, la période de réservation est de maximum 30 jours avant la date de départ. Le fret ainsi réservé est transporté sur des Airwaybills de Lufthansa Cargo, reconnaissable par la séquence de chiffres 020.

Le réseau des deux entreprises se complète parfaitement. Cette nouvelle coopération permet aux clients de Brussels Airlines Cargo d’accéder facilement au réseau mondial de Lufthansa Cargo avec environ 300 destinations dans plus de 100 pays. Pour les clients de Lufthansa Cargo, le réseau sera complété par d’autres destinations attrayantes – surtout en Afrique de l’Ouest, de l’Est et du Centre, directement depuis Bruxelles. C’est ainsi que 15 destinations africaines seront ajoutées :

Banjul (BJL, Gambie), Conakry (CKY, Guinée), Freetown (FNA, Sierra Leone), Monrovia (ROB, Libéria), Abidjan (ABJ, Côte d’Ivoire), Accra (ACC, Ghana), Ouagadougou (OUA, Burkina Faso), Lomé (LFW, Togo), Cotonou (COO, Bénin), Douala (DLA, Cameroun), Yaoundé (NSI, Cameroun), Kinshasa (FIH, République Démocratique du Congo), Entebbe (EBB, Ouganda), Kigali (KGL, Rwanda) et Bujumbura (BJM, Burundi).

Brussels Airlines est la cinquième compagnie aérienne dont les capacités de fret sont commercialisées par Lufthansa Cargo. Les clients du transporteur allemand ont déjà accès aux soutes de Lufthansa, Austrian Airlines, Eurowings et SunExpress. Avec la commercialisation des capacités de fret de Brussels Airlines, les soutes de 10 avions long-courriers et 43 avions court- et moyen-courriers seront ajoutées. En outre, Lufthansa Cargo exploite 17 avions cargo et utilise les capacités de fret d’Aerologic, une joint-venture entre Lufthansa Cargo et DHL Express.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY