L’obligation de vaccination divise

Comme en Belgique ou en France, la vaccination (où pas) chez nos amis suisses fait aussi débat. Le sondage de notre confrère helvète, Travel Inside (version française), «Vaccination & voyages font-ils bon ménage ?» révèle que l’obligation de vaccination dans certaines destinations ou par certains prestataires est à la fois vécue comme un élément qui rassure une partie des clients, mais qui conduit une autre partie à les éviter (44,2% dans les deux cas).

Seul 11,5% des sondés indique avoir une clientèle qui ne prend pas cet élément en considération, car entièrement vaccinée.

Une majorité des professionnels ayant répondu au sondage (64,1%) y est favorable. (56,6%) estime que c’est la meilleure solution pour maîtriser le coronavirus et 7,5% voit cela comme un argument de vente supplémentaire. Près d’un quart (24,5%) n’hésite pas en revanche à parler de mesure discriminatoire. 11,3% relève que cela ne fait que compliquer le travail. 67,9% estime que la vaccination est un gage de sécurité pour une destination.

© TRAVEL INSIDE (version française)

Qu’en est-il dans les entreprises?

Près des trois quarts des répondants (71,7%) indique ne pas exiger la vaccination. A cela s’ajoute une petite part de répondant (9,4%) travaillant seul en agence ou en tant que freelance. 5,7% annonce en revanche envisager cela pour les employés en contact direct avec la clientèle. 13,2% indique vouloir l’exiger pour tout le monde dans l’entreprise.

Toutefois, presque personne n’envisage de mettre en place un service différencié pour les clients selon qu’ils soient vaccinés ou non. 92% refuse de cautionner un service à deux vitesses. 2% indique étudier la possibilité de mettre en place un service à distance (appel vidéo ou téléphone). Une part similaire révèle ne plus recevoir en agence que les clients vaccinés. Enfin 4% qui travaille en tant que freelance indique ne se déplacer que chez des clients vaccinés.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY