L’importance des voyageurs passant par une agence de voyage en ligne

Une récente étude d’Expedia Group, souligne l’importance des voyageurs réservant via une OTA (agence de voyages en ligne), et leur contribution à la reprise du tourisme local français.

L’enchaînement des confinements a engendré une demande refoulée dont les voyages devraient bénéficier puisqu’un grand nombre de personnes prévoient de prendre cet été les vacances qu’elles n’ont pas pu prendre l’an dernier. Alors que l’industrie poursuit sa reprise, la concurrence pour attirer l’attention et le porte-monnaie des voyageurs sera forte – il est essentiel de se démarquer auprès de voyageurs lorsqu’ils recherchent un hébergement.

Une récente étude d’Expedia Group, menée par le cabinet d’études international BVA BDRC, analyse la contribution des OTA sur l’industrie du voyage en France, mais aussi les habitudes de dépenses des voyageurs passant par elles pour réserver ainsi que leur importance dans le processus de réservation des hôtels. Cette étude souligne le rôle essentiel que jouent les voyageurs réservant via les agences de voyages en ligne dans la reprise économique de l’industrie française.  

Principaux constats

Les facteurs influençant la décision de réservation des voyageurs français

Le fait de comprendre ces nouveaux comportements permettra aux fournisseurs d’hébergements en France d’adapter leurs stratégies pour répondre à l’évolution des besoins des voyageurs, et aux entreprises de repenser leurs politiques de voyage.

    • Destinations nature et tourisme de proximité: Un tier des voyageurs français préfèrerait aller à la montagne (35%), ou vers une petite ville (33 %). Quel que soit le type de destination, les personnes interrogées recherchent avant tout « une destination plutôt proche, accessible en voiture ».
    • Flexibilité avant tout: La flexibilité est le critère ayant connu l’ascension la plus rapide en termes d’importance entre 2020 et 2021. Près de deux voyageurs sur trois (62 %) ne souhaitent pas réserver une chambre non remboursable, même en échange d’un tarif réduit. Un véritable revirement de situation par rapport à 2020.
    • Instaurer la confiance : L’étude révèle également l’importance que les voyageurs accordent à la confiance. Les établissements qui communiquent de façon claire enregistrent habituellement moins d’annulations, ont des clients plus satisfaits et reçoivent de meilleures appréciations. Plus d’un tiers (33 %) des voyageurs français affirment d’ailleurs que les appréciations revêtent une plus grande importance aujourd’hui qu’avant la pandémie. Presque tous les voyageurs (91 %) s’accordent à dire que les propriétaires et gérants immobiliers devraient répondre aux commentaires négatifs.

Les voyageurs OTA sont importants pour la reprise – Les comportements clés

Cette étude sur l’impact économique montre qu’avant la pandémie, les voyageurs qui réservaient via une OTA contribuaient à la reprise du tourisme local, et ils dépensaient à peu près autant en matière d’hébergement que ceux qui réservaient en direct.

Toutefois, les voyageurs qui passent par une OTA dépensent davantage en services hôteliers, comme les restaurants ou le spa, et ils sont plus susceptibles d’impliquer les entreprises locales. Alors que les économies locales s’efforcent de reconstruire leur industrie du tourisme, il serait dommage de ne pas profiter de la contribution de ces voyageurs.

    • Les dépenses moyennes des voyageurs internationaux réservant via une OTA sont plus de deux fois supérieures à celles des voyageurs nationaux passant également par une OTA. Dans l’ensemble, les voyageurs réservant via une OTA (nationaux et internationaux) dépensent un montant similaire par voyage par rapport à ceux qui réservent en direct.
    • Les voyageurs internationaux qui réservent via une OTA dépensent autant en matière de services sur place que ceux qui réservent en direct, les premiers dépensant au moins autant, voire plus, dans plusieurs catégories rentables : service d’étage (+14 %), soins spa (+8 %), petit déjeuner dans le restaurant de l’hôtel (+3 %) et dîner dans le restaurant de l’hôtel (équivalent).
    • Les voyageurs nationaux et internationaux qui réservent via une OTA sont essentiels à la relance économique des destinations, mais aussi des collectivités. Ils dépensent autant en matière de repas et boissons, d’activités et de locations de voitures que ceux qui réservent en direct. Cependant, ils sont plus susceptibles d’impliquer les entreprises locales lors de leur séjour.
    • Les OTA enregistrent environ un quart de toutes les réservations d’hôtels effectuées par les voyageurs nationaux ainsi qu’internationaux et même bien plus en ce qui concerne les destinations les plus prisées. Les OTA représentent un tiers des réservations internationales d’hôtels pour l’Île-de-France (Paris), suivi par les régions Auvergne-Rhône-Alpes (32 %) et Centre-Val de Loire (31 %). Au niveau national, la région qui témoigne du plus grand nombre de réservations via des OTA est l’Occitanie (38 %).

« L’industrie montre des signes précoces et prometteurs de reprise, mais la façon dont les gens voyagent – et prennent leurs décisions – a changé », souligne Antoine Walter, Directeur, Market Management chez Expedia Group, tout en ajoutant, « notre objectif étant d’être un partenaire de confiance pour nos fournisseurs de voyages, nous nous efforçons de partager les informations qui les aideront à revoir leurs stratégies et à attirer les voyageurs les plus intéressants pour eux ».

Vous pouvez consulter le rapport complet ici : « Pourquoi la qualité prime : l’impact économique des voyageurs qui réservent via une OTA en France ».


Méthodologie de recherche

Expedia Group a collaboré avec BVA BDRC pour étudier le comportement de près de 1 300 voyageurs nationaux et internationaux à destination de la France entre novembre 2019 et février 2020. BVA BDRC a recueilli des informations sur les dépenses des voyageurs en interrogeant ces derniers soit après qu’ils aient réservé un vol ou après qu’ils aient effectué un voyage d’affaires ou d’agrément récent. Tous les voyageurs nationaux devaient avoir séjourné dans l’établissement réservé au moins une nuit au cours de l’année passée. Le panel total (1 251 personnes interrogées) était constitué de 738 voyageurs internationaux à destination de la France et de 513 voyageurs nationaux, avec une part égale d’hommes et de femmes âgés d’environ 50 ans. Des informations complémentaires ont été extraites de l’étude « Ce que veulent les voyageurs en 2021 » commanditée par Expedia Group auprès de 16 000 voyageurs de 8 pays différents (dont la France) et réalisée par Wakefield Research en février 2021

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY