Liège fait (à nouveau) parler d’elle en bien

L’aéroport de Liège s’agrandit

Ce lundi 13 mars, à l’invitation de Marie-Dominique Simonet, le ministre wallon des travaux publics, Maxime Prévot, officialisait l’agrandissement de l’aéroport de Liège. Début 2019, la première phase des opérations, consacrée aux bureaux, devrait voir le jour.

En terre liégeoise pour de bonnes choses

Comme le faisait ironiquement remarquer Maxime Prévot, l’actualité liégeoise n’est pas associée à la bonne gouvernance depuis Publifin. Dans ce climat politico-sceptique, les principaux acteurs de l’aérogare liégeoise ont donné rendez-vous à la presse pour présenter l’agrandissement du huitième plus grand aéroport de marchandises en Europe: Liège Airport.

Quelque 450 hectares jouxtant le site vont progressivement être dévolus à l’activité cargo et civile

Pour ce faire, 18 millions d’euros devraient, lors de phases successives, permettre d’ériger 12.000 m2 de bureaux et d’espaces divers. L’objectif est d’asseoir Liège Airport comme pôle économique, mais aussi de créer 7500 emplois directs et 2000 indirects.

Pour la réalisation de ces objectifs, Luc Partoune, Directeur Général de l’aéroport wallon, a fait appel à la société anversoise “Project2”. C’est l’entrepreneur Bernard Constructions N.V. (filiale du groupe flamand Cordeel), et un architecte liégeois qui assureront la réalisation des projets. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce dernier: www.brunoalbert.be

Ce faisant, l’aéroport de Liège anticipe l’intérêt probable du lieu qui, s’il suscite difficilement l’intérêt du civil, s’assied durablement dans le transport de marchandises.

Les bureaux s’adresseront aux sociétés ayant, de près ou de loin, un lien direct avec l’activité aéroportuaire. Si personne n’a pu nous donner les noms de PME intéressées demblée par le projet, notons que les accès routiers à l’aérodrome seront prochainement réaménagés afin d’assurer la fluidité du trafic.

Parfaitement situé, l’aéroport souhaite consolider sa croissance en proposant une offre globale. Dernièrement, les autorités wallonnes se sont déplacées au siège de FedEx à Memphis. Le géant américain, qui vient de racheter TNT, a confirmé son souhait de rester sur place moyennant des aménagements équivalents aux sommes annoncées. 00002437

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY