Liege Airport, toujours plus «vert»

Liege Airport veille au développement durable de l’aéroport de Liège comme pôle de reconversion économique et comme pôle d’excellence dans le domaine du transport et de la logistique. Au-delà des exigences légales, Liege Airport cherche à réduire en permanence l’impact environnemental de ses activités.

Différentes mesures ont déjà été prises et différents investissements réalisés mais l’aéroport souhaite les poursuivre et amplifier ses efforts afin d’atteindre l’objectif « Zéro carbone » en 2030.

1) Utilisation rationnelle de l’énergie afin de diminuer la consommation en électricité et en combustibles fossiles. Cela passe par la réalisation d’investissements au niveau de l’éclairage, du chauffage, de la climatisation et de l’isolation des bâtiments et des infrastructures. Liege Airport effectue ainsi le remplacement des balises de piste par du LED, l’éclairage LED et à allumage «intelligent» des bâtiments, l’installation de volets automatiques pour les halls permettant de limiter les déperditions thermiques.

2) Production d’énergie éco-responsable. En 2015, Liege Airport a entrepris l’installation d’une unité de cogénération au gaz naturel couplée à un réseau de chaleur et à une unité de froid permettant de limiter la consommation d’énergie tout au long de l’année et les rejets de CO2. Cet investissement vient en plus du chauffage et de la climatisation de bâtiment via des sondes géothermiques. De plus, plusieurs panneaux photovoltaïques ont été intégrés sur certains bâtiments. Pour les nouveaux bâtiments, la possibilité d’installer des panneaux est à l’étude. D’ici le printemps 2020, plus de 7.000 photovoltaïques placés sur les bureaux et entrepôts permettront de couvrir 30 % de la consommation d’électricité. D’autres sources d’énergie renouvelable comme l’hydrogène sont envisagées afin d’être intégrées au mix énergétique. En matière d’alimentation électrique, Liege Airport utilise une électricité certifiée «100 % verte» depuis le réseau de distribution.

3) La mise sur pied d’une mobilité «verte». En augmentant la qualité et la disponibilité des transports en commun et en favorisant les modes de transports plus respectueux de l’environnement, Liege Airport souhaite contribuer à la résorption de l’engorgement routier et à l’amélioration de la qualité de l’air sur son site. En partenariat avec la Région wallonne et l’Opérateur de transport de Wallonie (OTW), Liege Airport souhaite mettre sur pied un projet de mobilité alternative sur le site de l’aéroport avec la mise en place d’une véritable liaison express entre la Gare de Liège-Guillemins et Liege Airport et la création de lignes de navettes permettant de desservir l’ensemble des entreprises de la zone aéroportuaire 24 heures/24 depuis un parking centralisé. Ces différentes navettes seront propulsées à l’hydrogène. D’ailleurs, Liege Airport, en partenariat avec John Cockerill (ex-CMI), a introduit un dossier dans le cadre de l’appel à projets lancé par le Plan Wallon d’Investissement. Ce projet vise à installer une station de production et de distribution d’hydrogène sur le site de l’aéroport afin de permettre l’alimentation de véhicules collectifs (navettes) mais également, à terme, d’engins aéroportuaires.

Liege Airport installe également des bornes de rechargement sur ses parkings, à disposition des utilisateurs (clients, personnel et visiteurs). L’aéroport s’engage aussi à intégrer des technologies de mobilité «propres» (électricité, hydrogène, hybride, …) dans son programme de renouvellement des véhicules.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY