Licenciements massifs au sein du Groupe Singapore Airlines

Le Groupe Singapore Airlines (SIA) annonce la suppression de près de 4.300 postes au sein des compagnies Singapore Airlines, Silk Air et Scoot. Après avoir tenu compte d’un gel des embauches, de la fluctuation naturelle et du recours à des programmes de départ volontaire, le nombre d’employés touchés dans les stations de Singapour et d’outre-mer sera réduit d’environ 2.400 au travers de licenciements.

Le groupe prévoit une offre inférieure à 50% de sa capacité initiale prévue avant Covid d’ici la fin de l’exercice 2020/21. Les groupes industriels avaient également prédit que le trafic de passagers ne reviendrait pas à son niveau antérieur à la crise avant 2024.

Par rapport à la plupart des grandes compagnies aériennes mondiales, le Groupe SIA se trouve dans une position encore plus vulnérable, car il n’y a pas de marché intérieur où la reprise s’observer en premier. Afin de rester viables dans cette situation incertaine, les compagnies aériennes du groupe exploiteront dans les années à venir une flotte plus petite pour un réseau de lignes réduit par rapport à leurs activités avant la pandémie.

Goh Choon Phong, directeur général de Singapore Airlines: « Lorsque la lutte contre la Covid-19 a commencé au début de l’année, aucun d’entre nous n’aurait pu prédire son impact dévastateur sur l’industrie aéronautique mondiale. Dès le début, notre priorité a été d’assurer notre survie et de sauver le plus grand nombre d’emplois possible. Malheureusement, comme le chemin vers la reprise sera long et semé d’incertitudes, nous devrons mettre en œuvre des mesures involontaires de réduction de la main-d’œuvre.»

(CD)



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY